MOUVEMENTS

QI GONG, art énergétique chinois

  • Accueil
  • > Recherche : yin yang mouvement

SOLANGE NINNIN

Classé dans : L'ENSEIGNANTE — mouvements @

Solange Ninnin est professeur de Qi Gong dans la région marseillaise depuis 2000. Elle est diplômée du Centre de culture chinoise « des temps du corps » à Paris, du Centre national de Qi Gong (Beidaihe) ainsi qu’en Hui Chun Gong (Shanghaï), en Qi Gong thérapeutique (Emei Shan), de la Fédération des enseignants de Qi Gong (FEQGAE) et de la Fédération sports pour tous  ( agréée par le ministère jeunesse et sports).

Image de prévisualisation YouTube


Depuis plus d’une vingtaine d’années, elle s’est formée à l’école Les temps du corps à Paris et en Chine auprès d’experts en Qi Gong. Elle continue à se former au Qi Gong thérapeutique depuis 2008 avec le professeur Zhang Ming Liang de l’Institut de médecine traditionnelle chinoise Huang-Ting (Beijing) et de l’école Emei, ainsi qu’à l’anatomie par le mouvement auprès de Chritine Wahl.
Sur la photo ci-dessous prise à l’occasion du symposium de Qi Gong thérapeutique à Shanghaï en 2015, on peut reconnaître ses professeurs, de gauche à droite : Dominique Casaÿs (président des Temps du corps), Ke Wen (directrice des Temps du corps), Maître Shen Xin Yan (20ème héritier du Hui Chun Gong), Madame Liu Ya Fei (directrice du centre national de Qi Gong de Beidaihe), madame Mok Zhuang Ming (21ème héritière du Hui Chun Gong), le professeur Zhang Ming Liang (14ème héritier du Qi Gong de la montagne Emei).


Shanghaï juillet 15

Les principales méthodes enseignées :

DaoYin YangSheng Gong
Nei Yang Gong
Hui Chun Gong
EMei Qi Gong
Qi Gong de base

 

Les lieux et les modes de pratique :

Cours collectifs en salle : à Marseille, Gémenos, La Ciotat
Cours collectifs dans les jardins (juillet) : à  La Ciotat, Marseille
Ateliers de 3 heures
: à Marseille

Cours particuliers : autour de Marseille, Gémenos, La Ciotat

 

banireqg3

CONTACT

ACCUEIL

DAOYIN YANGSHENG GONG

Classé dans : DaoYin YangSheng Gong — mouvements @

Le DaoYin YangSheng Gong (DaoYin= ancien nom du Qi Gong, YangSheng=Nourrir la vie, Gong=Exercices) est une méthode de Qi Gong composée d’une série d’exercices physiques, respiratoires et psychiques basés sur les principes de la médecine traditionnelle chinoise. Le DaoYin Yang ShengGong a été mis au point par le Professeur Zhang Guang De, professeur à l’Université d’éducation physique de Beijing.

Cette succession d’enchaînements de mouvements lents s’appuie sur la force d’enracinement au sol et la souplesse du mouvement, sur le contrôle de la respiration et la concentration. La maîtrise de la respiration, de la concentration et du mouvement favorisent une bonne circulation du sang et de l’énergie, engendrent la souplesse et une bonne condition physique et mentale.

C’est une excellente méthode pour démarrer et s’initier au Qi Gong. C’est aussi une très bonne technique pour entretenir le corps, la santé, tout en renforçant son énergie. Le DaoYin Yangsheng Gong comporte plusieurs méthodes qui travaillent, chacune, différents systèmes fonctionnels et énergétiques du corps.

Le DaoYin YangSheng Gong est enseigné dans la région marseillaise  par  Solange Ninnin.

- Qi Gong général pour préserver la santé: La méthode la plus répandue du DaoYin YangSheng Gong. Composé de 8 mouvements, cet enchaînement fait circuler l’énergie dans le corps, assouplit les articulations et entretient les fonctions des organes. C’est une excellente méthode de base du Qi Gong.

- Qi Gong du Cœur : Il s’agit de 8 exercices pour renforcer le cœur et l’appareil circulatoire, régulariser la tension et la circulation du sang. Ce Qi Gong favorise l’ouverture de l’énergie du cœur et de l’esprit.

- Qi Gong des tendons et des muscles : Enchaînement de 8 mouvements pour assouplir les tendons, renforcer les muscles et les os.

- Qi Gong de la Rate et de l’estomac: Enchaînement de 8 mouvements simples destinés à harmoniser les 5 organes et à améliorer le système digestif. Travailler l’élément Terre associé en énergétique chinoise à la Rate aide à s’enraciner.

- Qi Gong des Poumons : Les 8 mouvements de cette forme de Qi Gong visent à purifier les poumons, à faire circuler et à renforcer l’énergie. Ils sont caractérisés par des mouvements de torsions et une stimulation de la respiration. Le Qi Gong pour nourrir les poumons et renforcer le Qi est une excellente méthode d’entretien de la vitalité.

- Qi Gong des Reins : Ce Qi Gong composé de 8 mouvements est destiné à mobiliser et renforcer l’énergie originelle logée dans les reins. L’enchaînement complet forme un travail énergétique puissant développant la résistance et l’immunité du corps autant que sa capacité sexuelle. Les exercices d’assouplissement des membres inférieurs et du bassin constituent également un bon entretien articulaire et musculaire de la partie inférieure du corps.

- Qi Gong des 49 mouvements : Les Qi Gong des 49 mouvements fait circuler et tonifie l’énergie en profondeur dans les 12 méridiens principaux et les 8 méridiens « curieux ». Il s’agit d’un enchaînement de 49 mouvements. Il nourrit en harmonisant les 5 organes, renforce le système immunitaire et le sang. Cette méthode thérapeutique peut entretenir la bonne forme énergétique, et également fortifier la santé des personnes affaiblies ou souffrant d’une maladie chronique.

- Qi Gong pour calmer l’esprit et le mental : Automassages du visage, de la tête, du cou et de la nuque pour prévenir les problèmes de cette partie du corps, faire circuler l’énergie et calmer l’esprit.

- Qi Gong pour assouplir le corps en harmonisant la forme : Enchaînement composé de 13 mouvements destinés à assouplir les tendons et les muscles, étirer tout le corps et faire circuler en profondeur l’énergie dans les douze méridiens principaux.

- La mélodie poétique : enchaînement de 20 mouvements de Qi Gong et de Taishi issus de différents méthodes de DaoyIn YangSheng Gong

 Les origines du DaoYin YangSheng Gong sont principalement reliées :
- au DaoYin, qui est le fond très ancien des mouvements traditionnels destinés à entretenir la santé ;
Dao veut dire « conduire l’énergie en l’harmonisant », Yin signifie « travailler le corps pour le rendre souple ». Le DaoYin est la source d’une grande partie des méthodes de Qi Gong dynamiques actuelles.
- à la médecine traditionnelle chinoise : la plupart des mouvements sont directement reliés avec les points et les trajets des méridiens, pour agir précisément sur tel organe, telle fonction, tel système d’énergie ;

- aux arts martiaux internes qui apportent aux mouvements du Dao Yin, une richesse et une expressivité déliant le corps.

Le professeur Zhang Guang De est né en 1934 à Tangshan, province de Hebei, en Chine. Il a développé toute sa vie une passion constante pour le Wushu. Il intégra la section de Wushu de l’Université d’Education Sportive de Pékin en 1955, y suivit tout le parcours d’étudiant à professeur et depuis y enseigne jusqu’à maintenant. En 1974, il entreprit l’étude approfondie de la Médecine Traditionnelle Chinoise et plus spécialement les chapitres concernant les Daoyin et Taijiquan traditionnels. Ayant développé une profonde connaissance de la médecine traditionnelle chinoise, le professeur Zhang créa une nouvelle école qui allie les méthodes du Qi Gong avec des exercices physiques et mentaux particuliers: le DaoYin YangSheng Gong.

Les exercices du DaoYin YangSheng Gong sont très populaires en Chine du fait de leur application dans le domaine du maintien de la santé, aussi bien en ce qui concerne la prévention que la guérison. Le DaoYin YangSheng Gong est reconnu en Chine, à la fois par le Ministère des Sports, la Fédération de WuShu et le Ministère de la Santé. Il est enseigné officiellement dans les Universités des Sports et dans les Universités de Médecine Traditionnelle. Le professeur Zhang Guang De continue ses recherches et il a enseigné et diffusé ses connaissances dans de nombreux pays à travers le monde, incluant le Japon, Singapour, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, la France, l’Autriche, la Belgique, l’Espagne et le Portugal.

ACCUEIL

CONTACT

QI GONG DES 49 MOUVEMENTS

Classé dans : DaoYin YangSheng Gong — mouvements @
Le Qi Gong des 49 Mouvements fait partie de la méthode de DaoYin YangSheng Gong structuré par le professeur Zhang Wang De de l'Institut d'éducation physique de Beijing.
C'est une enchaînement particulièrement spécifique pour les maladies chroniques.
Il favorise la circulation du sang et du Qi par un travail en particulier autour de l'énergie du Poumon et du Gros intestin
Il renforce les défenses immunitaires et le système respiratoire, améliore le système hormonal.

Le Qi Gong des 49 mouvements  est enseigné dans la région marseillaise par Solange Ninnin.

Comme son nom l'indique il comprend 49 mouvements organisés en 4 parties, dont certains  sont pratiqués 3 fois (3X) : 
I OUVRIR LES MÉRIDIENS 
1 Embrasser la lune dans ses bras 
2 Shaoshang/jeune marchand 11P et ShangYang/ marchand de yang 1GI se collent 3X
3 Pousser la montagne Hua 3X
4 Le Dragon d'or s'enroule autour de la colonne 
5 S'enraciner dans la terre et communiquer avec le ciel 3X
6 Les fleurs se cachent en dessous des feuilles 3X
7 Rattraper le lapin caché 32E 3X
8 Embrasser la lune dans ses bras 
9 Shaoshang/jeune marchand 11P et ShangYang/ marchand de yang 1GI se collent 3X
10 L'énergie descend au DanTian

II FAIRE CIRCULER L'ENERGIE
11 Le vent du printemps bouge le saule pleureur
12 L'énergie circule dans le Tai Yin/Poumon P
13 L'énergie circule dans le Yang Ming/Gros intestin GI
14 Lao Gong ouvre sa porte 10TR
15 L'énergie entre dans le corps par le Baihui
16 Le vieux sage caresse sa barbe
17 L'énergie circule dans le Jue Yin/Maître Coeur MC
18 L'énergie circule dans le Shao Yang/Triple réchauffeur TR
19 L'énergie entre dans le corps au Bauhui
20 Embrasser la lune dans ses bras 
21 Shaoshang/jeune marchand 11P et ShangYang/ marchand de yang 1GI se collent 3X
22 L'énergie descend au DanTian

III CONDUIRE L'ENERGIE
23 Le grand oiseau presse l'estomac 3X
24 Masser le visage et peigner les cheveux 3X
25 Le petit enfant prie le Bouddha
26 Pousser les stèles à gauche et à droite
27 Pencher le corps vers l'avant 
28 Le singe blanc se recroqueville
29 La grue légendaire frotte ses genoux 3X
30 Le vent bouge la fleur de lotus 3X
31 Les 2 dragons sortent leur barbe
32 L'énergie  descend au 1Rn
33 Dormir sur les oreilles à gauche et à droite
34 Réfléchir dans le calme en baissant la tête 
35 Regarder le ciel en levant la tête 
36 Soulever le casque en arrière de la tête 
37 Prendre l'énergie comme un ballon
38 L'énergie descend au 1Rn
39 Embrasser la lune dans ses bras 
40 Shaoshang/jeune marchand 11P et ShangYang/ marchand de yang 1GI se collent 3X
41 L'énergie descend au DanTian

IV RETOURNER A LA SOURCE
42 Zhu Ge joue du luth 3X
43 Les 2 dragons s'amusent avec l'eau 3X
44 Le poisson balance sa queue 3X
45 L'énergie remplit la porte des nuages/Yunmen 2P 3X
46 Fermeture de la porte ses nuages
47 Le coq se tient sur une patte
48 L'énergie descend au 1Rn
49 L'énergie retourne à la source 3X
Le dragon rouge se mélange dans la mer

CONTACT

ACCUEIL

ATELIERS QI GONG

Classé dans : Ateliers — mouvements @

Les ateliers de Qi Gong  permettent d’aborder en petits groupes conviviaux des formes traditionnelles de Qi Gong. Ils sont ouverts à tous qu’on soit débutant ou qu’on pratique déjà le Qi Gong (sauf les ateliers du Qi Gong de la femme qui sont réservés aux femmes).

L’atelier est un espace-temps qu’on s’accorde pour prendre soin de soi dans la globalité de son être (corps, énergie, esprit), pour préserver naturellement sa santé, pour harmoniser son énergie vitale.
Chaque atelier  peut être suivi indépendamment des autres, à son rythme et selon sa disponibilité. Les ateliers peuvent aussi se vivre comme un cours régulier dans un des cycles proposés ou selon une périodicité choisie.

Les ateliers ont lieu à Marseille et sont animés par Solange Ninnin
 banireqg2.jpg
CYCLES DES ATELIERS

  • LES BASES DU QI GONG
    « A l’extérieur c’est le mouvement (Yang), à l’intérieur c’est le calme (Yin) ».
    Avec des méthodes simples,
    poser les fondements de la pratique du Qi Gong  et de l’art de préserver notre énergie vitale (en chinois YangSheng).

2020
8 février, 20 octobre

2021
2 mars

 

  • QI GONG DE LA FEMME

« Les mots-clefs de la pratique sont beauté et souplesse »
Qi Gong adapté à l’énergie féminine aux différents âges de la vie .
Ces ateliers sont réservés aux femmes.

2020
11 janvier, 4 avril, 22 décembre

2021
4 mai

 

  • LES  SAISONS DE L’ENERGIE

Les méthodes de Qi Gong les 24 saisons de l’énergie, et la mélodie des 5 organes transmises par lécole Emei  se pratiquent principalement en assise. Elles permettent une profonde régularisation de l’énergie de ses organes selon la théorie de la médecine chinoise et une harmonisation de son énergie en fonction des saisons du ciel.

2020
7 mars

 

CONDITIONS PRATIQUES

Nombre de places limité
12 personnes

Lieux, horaires, tarif
Ecole marseillaise de Yoga – 21 cours Pierre Puget à Marseille (rez-de-chaussée – sonnette « yoga ermeneux »)
Métro Estrangin Préfecture
De 17h à 20h
40€/atelier (30 €/atelier pour les adhérents à la Fédération sports pour tous)

Inscription
Compléter et envoyer le formulaire ci-dessous avec votre règlement au moins une semaine à l’avance
fichier pdf Formulaire inscription

 

CALENDRIER DES ATELIERS
CONTACT
ACCUEIL

LES MERIDIENS PRINCIPAUX (JING MAI)

Classé dans : Un peu de théorie — mouvements @

Les 12 méridiens principaux constituent  » l’ossature  » de la circulation énergétique. C’est un système de coordination immatériel entre les différentes parties du corps.
L’énergie y circule en boucle du centre du corps vers les extrémités, et de retour vers le centre. La circulation se fait suivant des marées énergétiques, c’est-à-dire selon un horaire de 24 heures pendant lequel le Qi en circulation continue irrigue toutes les deux heures un des 12 méridiens.

Chaque méridien est lié à un des organes (Yin) et viscères (Yang), et la période où le Qi est à l’apogée dans le méridien porte le nom de l’organe ou du viscère en question. Ainsi, «l’heure du Foie», par exemple, est de 1h à 3h.
Cycle nycthéméral : 3-5h Poumons (P), 5-7h Gros intestin (GI), 7-9h Estomac (E), 9 -11h Rate (Rte), 11-13h Coeur (C), 13-15h Intestin grêle (IG), 15-17h Vessie (V), 17-19h Reins, 19-21h Maître Coeur (MC), 21-23h Triple réchauffeur (TR), 23-1h Vésicule biliaire (VB), 1-3h Foie (F)

 

méridiens

Voir le lien vers l’animation du trajet de l’énergie dans les méridiens au long de la journée.

Les méridiens principaux sont parcourus par l’énergie nourricière (Rong) qui est responsable de l’homéostasie et qui alimente énergétiquement tous les organes. Cette énergie Rong se forme à partir des aliments (dont la partie pure monte vers les poumons)en association avec l’énergie respiratoire.

 

Méridiens Yang
L’énergie circule dans les membres supérieurs parles méridiens yang du bras (shou) – IG, TR, GI. Ces 3 méridiens sont centripètes. Ils partent des extrémités des doigts, cheminent sur la face dorsale de la main, la face postérieure du bras, la face externe du cou, se terminent au visage. Dans le creux au-dessus des clavicules, une branche interne va vers le viscère correspondant.

L’énergie circule dans les membres inférieurs parles méridiens yang du pied (zu) – VB, V, E. Ces 3 méridiens sont centrifuges. Ils partent du visage autour yeux, se dirigent vers le cou, parcourent le tronc de haut en bas sur le dos (V), ou sur la région latérale (VB), ou sur la face antérieure (E), puis sur faces externe et postérieure des membres inférieurs et se terminent à l’extrémité des orteils. Une branche interne va vers le viscère correspondant, depuis lecreux sus-claviculaire ou les lombes

 

Méridiens Yin
L’énergie circule dans les membres inférieurs par les méridiens yin du pied(zu) – F, Rt, R. Ces 3 méridiens sont centripètes. Ils partent de l’extrêmités des orteils, remontent sur la face interne des membres inférieurs, parcourent l’abdomen et se jette dans l’organe correspondant par une branche interne.

L’énergie circule dans les membres supérieurs par les méridiens yin du bras(shou) – C, MC, P. Ces 3 méridiens sont centrifuges. Ils partent du thorax (face antéro-externe) d’où aboutit le trajet interne depuis les organes correspondant, ils parcourent la face antéro-internes des bras et se terminent à l’extrémité des doigts.

 

Pour compléter votre information sur les principaux méridiens de la médecine chinoise, voir le lien

 

CONTACT
ACCUEIL

Nei Yang Gong : Qi Gong pour nourrir l’intérieur

Classé dans : Nei Yang Gong — mouvements @

Le Nei Yang Gong est la base du Qi Gong médical contemporain. Il est issu des recherches du professeur Liu Gui Zhen à l’hôpital de Beidaihe (Chine), où se trouve également le Centre national de Qi Gong. Il est pratiqué depuis 1954 dans les hôpitaux chinois. Madame Liu Ya Fei, continue l’oeuvre de son père, et transmet les différentes méthodes du Nei Yang Gong.
En France le Nei Yang Gong est diffusé
par l’institut de Nei Yang Gong.

Le Nei Yang Gong est enseigné à Marseille par Solange Ninnin qui se forme régulièrement directement auprès de Madame Liu Ya Fei à Paris, à Beidaihe.

Nei Yang Gong

-La préparation du Nei Yang Gong encore nommée « Frapper dans la joie »
– La première méthode dynamique est intitulée « méthode pour renforcer et transformer les tendons et les muscles pour faire circuler l’énergie ». Elle est composée de 2 séries de 6 mouvements caractérisés par une forme de respiration différente.
– La deuxième méthode dynamique est intitulée « méthode pour faire circuler l’énergie et favoriser la longévité ». Elle est composée de 2 série de 6 mouvements.
– Le Qi Gong de la femme est une des méthodes du Qi Gong médical, Nei Yang Gong, qui développe le côté Yin de l’énergie vitale féminine, dans la grâce, la force, la souplesse. Cette forme de Qi Gong est préventive pour les problèmes liés aux périodes des règles, à la ménopause, aux maladies gynécologiques et accompagne les femmes dans les différentes étapes spécifiques de leur vie de femme (grossesse, ménopause…)
– Il existe aussi une méthode pour prévenir et soigner les cervicalgies.
- et de nombreuses techniques statiques

Ecoutons Madame Liu Ya Fei, directrice du Centre national de Qi Gong (Beidaihe, Chine) parler du Qi Gong :
« La pratique du Qi Gong est un long chemin qui demande un travail persévérant. ce n’est pas une technique miraculeuse où des phénomènes spectaculaires viennent satisfaire la curiosité. »

« Toutes les méthodes de Qi Gong relient les trois facteurs importants :
1/ Régulariser le corps par les mouvements corporels
2/ Régulariser la respiration par le travail du souffle
3/ Régulariser l’esprit par le travail de l’intention et de la concentration
(…) En général, on commence d’abord par le travail corporel : régulariser le corps qui est le soutien de l’esprit. Il faut d’abord assouplir le corps, chasser les tensions, nettoyer et purifier notre terrain pour que l’énergie et le sang circulent pleinement sans barrières. Puis le travail de la respiration renforce et oriente le mouvement de l’énergie, avant de passer au travail plus profond : régulariser l’esprit.
Les chinois disent « Quand l’énergie circule, le sang s’active, alors les douleurs et les maladies disparaissent ».

« Sans matière (le corps), où peut s’ancrer l’esprit ? Le travail vers la perfection du corps constitue un réceptacle pour l’esprit. Ainsi le corps et l’esprit s’harmonisent dans l’unité. Le microcosme (l’homme) et le macrocosme (l’univers) se correspondent et s’unissent. »

« Nous parlons souvent d’un état de pratique du Qi Gong. Le corps est présent dans sa forme, mais c’est l’esprit du corps qui se manifeste à travers celui-ci. (...) Cet état doit se manifester surtout dans notre quotidien : il devient progressivement une façon d’être. (…) Pratiquer le Qi Gong cultive l’unité ; l’unité d’être. »

ARTICULATION

Classé dans : Un peu de théorie — mouvements @

L’articulation se dit en chinois Guan Jie 关节.
Guan , c’est le passage, le col d’une montagne, un lieu qu’on ouvre et ferme, une barrière énergétique.
Jie , c’est le nœud du bambou, la jointure, l’articulation, toute étape qui permet de relancer, continuer et rythmer la circulation.
Guan Jie indique donc la possibilité d’ouvrir et de fermer.
Dans le 2ème exercice du Shen Zhan Gong (le Qi gong de l’étirement et de l’ouverture), et des exercices de bras en général, l’objectif est d’ouvrir l’articulation de l’épaule pour faciliter la circulation de l’énergie dans les 3 méridiens Yin sur la face interne du bras (poumon, coeur, maître coeur) en direction des doigts, et dans les 3 méridiens Yang (gros intestin, intestin grêle, triple réchauffeur) sur la face externe du bras en direction de l’épaule et du visage.

 

Les vertèbres, du latin vertebrae, signifient aussi articulation (mais renvoie aussi à Vertere : se tourner, qui a donné vertige).
Se tourner vers quoi ? vers le vertex, point-sommet du crâne qui regarde le zénith, qui permet d’être sous les étoiles, point important en énergétique (20 VG Baihui ou les cent réunions), point qui régule l’énergie Yang (fait descendre le yang excessif,mais aussi faire monter le yang faible). Si notre colonne vertébrale est bien ajustée, elle est aussi verticalisante, polarisée entre ce sommet du crâne et le coccyx, qu’on peut considérer comme suspendu, comme un gouvernail. Il est donc préférable que le coccyx, formé de 3 à 5 os, soit disponible !

 

CONTACT
ACCUEIL

LE PONT DE PIE ET LA VOIE LACTEE

Classé dans : Un peu de théorie — mouvements @

La légende chinoise dit qu’un jeune bouvier Niúláng (l’étoile Altaïr) rencontre sept sœurs fées qui se baignent dans un lac. Il vole leurs vêtements. Les sœurs fées choisissent la plus jeune et la plus belle d’entre elles Zhīnǚ (la tisserande, l’étoile Véga) pour récupérer leurs vêtements. Comme Niúláng la voit toute nue, elle doit accéder à sa demande en mariage. Elle s’avère une épouse merveilleuse, et Niúláng un bon mari. Ils vivent des moments heureux ensemble. Mais la déesse des cieux découvre qu’un simple mortel a épousé une des jeunes fées. Furieuse, elle prend son épingle à cheveux et grave une large rivière dans le ciel pour séparer éternellement les deux amoureux, formant ainsi la voie lactée séparant les étoiles Altaïr et Véga. Zhīnǚ doit rester éternellement de son côté de la rivière, travaillant tristement sur son métier à tisser, alors que Niúláng la regarde de loin et prend soin de leurs deux enfants (les deux étoiles voisines Beta Aquilae et Gamma Aquilae).
Mais une fois par an, toutes les pies du monde prennent pitié d’eux et volent vers le ciel afin de former un pont permettant ainsi aux amoureux d’être ensemble pour une unique nuit, la septième nuit du septième mois.
Le pont de pies c’est aussi le nom de la position de la langue en Qi Gong qui se pose naturellement contre le palais supérieur derrière les incisives supérieures, faisant ainsi le lien entre le vaisseau gouverneur (Du Mai) et le vaisseau conception (Ren Mai), le Yang et le Yin.

Dans la pratique du pas du tigre (HuBu Gong) de l’école Emei, cette position de la langue est décrite un peu autrement :
« Le dragon rouge frappe à la porte de jade ».

 

Voici le LIEN vers des images inédites de la voie lactée produites par le téléscope géant Apex installé au Chili.

voie lactee

ACCUEIL

A PROPOS DU SOMMEIL

Classé dans : Un peu de théorie — mouvements @

Comment la médecine occidentale parle-t-elle du sommeil ?
C’est lorsque nous dormons que notre glande pinéale sécrète une hormone indispensable à la restauration de nos fonctions vitales : la mélatonine, plus connue sous le nom d’ « hormone du sommeil ».
La mélatonine est l’hormone qui envoie à chaque cellule de notre corps le message de repos et surtout de réparation. Son rôle est donc capital. Elle est antioxydante, anti-inflammatoire, neuro-protectrice, modulatrice des hormones sexuelles et a des effets hyper-tenseurs… Cette hormone si puissante est à la merci de notre rythme de vie, et de multiples perturbateurs ! Si nous dormons trop peu ou mal, nous en sécrétons insuffisamment, et perdons le bénéfice de ses multiples effets. Parmi les perturbateurs empêchant de dormir et donc la mélatonine d’être sécrétée, on trouve le diabète, des médicaments, en particulier bêta-bloquants, mais aussi les écrans de télévision, d’ordinateurs, de téléphones qui, en diffusant une lumière bleue/violette, active la sécrétion de la mélanopsine, un excitant neuronal intercepté par des cellules de notre rétine.  

 

Comment la médecine chinoise parle-t-elle du sommeil  ?
Quand le Qi est assez fort, les yeux s’ouvrent grand.
Quand le Qi est vide ou faible, les yeux se ferment.
Quand il n’y a plus du tout de Qi les yeux se ferment définitivement.

Quand le Qi du Yang est trop fort on ouvre les yeux.
Quand le Qi du Yin est trop fort on ferme les yeux.

Extrait du Traité de l’empereur jaune/Huang Di Nei Jing

2  médecines : 2 points de vue ! L’une aborde le sommeil du point de vue de la matière (les hormones, les glandes…), et l’autre du point de vue de l’énergie (ou Qi).
Selon la médecine chinoise : « Quand le Qi sort, on se réveille. Quand le Qi rentre à l’intérieur de soi, on dort ».
En cas de dysharmonie, c’est l’insomnie. Elle est en général causée par un excès de Qi(vrai ou relatif). Le Qi est à l’extérieur et ne peut plus rentrer dans les organes. Quand tout est en harmonie, notre cycle naturel est en harmonie avec le ciel et la terre, le cycle du jour et de la nuit…

De toutes les activités humaines, le sommeil est celle qui est la plus reliée à l’esprit/Shen. C’est la plupart du temps l’excès de pensées, d’émotions qui empêche le sommeil. On n’arrive plus à maîtriser le Shen.
Le Coeur étant le logis du Shen, la cause principale de l’insomnie vient en général d’une dysharmonie du  Coeur. Cette dysharmonie se manifeste par une trop grande  montée de Qi, trop de mouvements et d’agitations, des palpitations, on parle beaucoup, on pense beaucoup, les paupières s’ouvrent pendant le sommeil, on ne peut pas fermer les yeux au moment de s’endormir… La plupart des maladies actuelles sont liées au Shen, à une dysharmonie du Shen !
Quand on dort trop, au contraire le Qi stagne à l’intérieur, et ne peut plus sortir.

insomnie

Il est dit dans la médecine chinoise que pour être en bonne santé, « il faut bien manger, bien aller au toilettes, et bien dormir » !

Il y a différents niveaux de sommeil :
1/ Entrer dans le sommeil. On recharge les batteries
2/ Dormir et se nourrir. On arrive à contrôler le sommeil, on participe activement pour ramener le Qi à l’intérieur et ne pas le gaspiller à l’extérieur
3/ Qi Gong du sommeil. On se connaît, on sait diriger le Qi par l’intention. « L’homme véritable/ Zhen Ren » se connaît et se maîtrise parfaitement, il est facilement en harmonie par rapport à l’extérieur. Il peut facilement s’endormir et facilement se réveiller. A l’instant il est dans le mouvement. A l’instant il est dans le calme.
sommeil

ACCUEIL

HUANG DI NEI JING

Classé dans : Phrases à méditer — mouvements @

Quand le Qi est assez fort, les yeux s’ouvrent grand.
Quand le Qi est vide ou faible, les yeux se ferment.
Quand il n’y a plus du tout de Qi les yeux se ferment définitivement.

Quand le Qi du Yang est trop fort on ouvre les yeux.
Quand le Qi du Yin est trop fort on ferme les yeux.

Extrait du Traité de l’empereur jaune/Huang Di Nei Jing

12345
 

C'est possible !!! |
mutuellesante |
Envie de retrouver la ligne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une clinique psychiatrique ...
| Docteur Nina-Prisca
| selmab