MOUVEMENTS

QI GONG, art énergétique chinois

  • Accueil
  • > Recherche : qigong montagne emei

SOLANGE NINNIN

Classé dans : L'ENSEIGNANTE — mouvements @

Solange Ninnin est professeur de Qi Gong dans la région marseillaise depuis 2000. Elle est diplômée du Centre de culture chinoise « des temps du corps » à Paris, du Centre national de Qi Gong (Beidaihe) ainsi qu’en Hui Chun Gong (Shanghaï), en Qi Gong thérapeutique (Emei Shan), de la Fédération des enseignants de Qi Gong (FEQGAE) et de la Fédération sports pour tous  ( agréée par le ministère jeunesse et sports).

Image de prévisualisation YouTube


Depuis plus d’une vingtaine d’années, elle s’est formée à l’école Les temps du corps à Paris et en Chine auprès d’experts en Qi Gong. Elle continue à se former au Qi Gong thérapeutique depuis 2008 avec le professeur Zhang Ming Liang de l’Institut de médecine traditionnelle chinoise Huang-Ting (Beijing) et de l’école Emei, ainsi qu’à l’anatomie par le mouvement auprès de Chritine Wahl.
Sur la photo ci-dessous prise à l’occasion du symposium de Qi Gong thérapeutique à Shanghaï en 2015, on peut reconnaître ses professeurs, de gauche à droite : Dominique Casaÿs (président des Temps du corps), Ke Wen (directrice des Temps du corps), Maître Shen Xin Yan (20ème héritier du Hui Chun Gong), Madame Liu Ya Fei (directrice du centre national de Qi Gong de Beidaihe), madame Mok Zhuang Ming (21ème héritière du Hui Chun Gong), le professeur Zhang Ming Liang (14ème héritier du Qi Gong de la montagne Emei).


Shanghaï juillet 15

Les principales méthodes enseignées :

DaoYin YangSheng Gong
Nei Yang Gong
Hui Chun Gong
EMei Qi Gong
Qi Gong de base

 

Les lieux et les modes de pratique :

Cours collectifs en salle : à Marseille, Gémenos, La Ciotat
Cours collectifs dans les jardins (juillet) : à  La Ciotat
Ateliers du samedi
: à Marseille

Cours particuliers : autour de Marseille, Gémenos, La Ciotat

 

banireqg3

CONTACT

ACCUEIL

EMEI QI GONG

Classé dans : Emei Qi Gong — mouvements @
La montagne Emei est  le lieu de développement de pratiques énergétiques à partir de l'époque des Song (960-1279).
Le fondateur de l'école Emei, Maître Bai Yun (Nuage blanc), général sous les Song au XIIème siècle est 
particulièrement habile à l’épée, mais il entend percer les secrets du mont Emei.On y enseigne en effet la maîtrise 
d’une toute autre épée, «l’épée du cœur » (xiulian xinjian) qui promet, par un travail précis et assidu, de transformer 
l’énergie, le cœur et l’esprit.
 « Vous n’arriverez à couper ni votre agitation, ni vos émotions, ni vos maladies par la seule maîtrise de votre épée. 
Seule la sagesse peut vous le permettre » lui enseignèrent ses maîtres. N’arrivant pas à les battre, Bai Yun décida 
de devenir moine.
A l'école Emei, l'enseignement mêle étroitement la médecine traditionnelle chinoise, notamment le courant Dan Dao 
(Dan : concentré d’énergie subtile, Dao : voie), à la pratique du Qi Gong et des arts martiaux ainsi qu’aux 
enseignements du Taoïsme et du Bouddhisme Chan.

L’enseignement de l’école Emei est actuellement transmis par le professeur Zhang Ming Liang,14ème héritier de la tradition et responsable de l’Institut de médecine traditionnelle chinoise Huang-Ting.
Il comprend 4 branches :
-la médecine de l’alchimie taoïste : on y enseigne les principes de base de la médecine traditionnelle chinoise,  les massages thérapeutiques, l’acupuncture, sans oublier les secrets de la pharmacopée de Emei.
-les 12 travaux spécifiques (Zhuang) de Emei :
méthodes complètes de Qi Gong à la base de toutes les disciplines comme la médecine, l’acupuncture ou les massages thérapeutiques
-la diététique thérapeutique
-les arts martiaux

Emei Shan (峨嵋山  (Mont des beaux sourcils ou « Montagne lumineuse »)  est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1996. Il fait partie de 4 montagnes (Shan) sacrées bouddhistes de Chine avec Wutaï Shan, Putuo Shan, Jihua Shan. Elle est située dans la province du Sichuan, dans le centre-ouest de la Chine.

Sichuan

Elle est le premier lieu où le bouddhisme s’est établi en Chine  au 1er siècle de notre ère avant de rayonner dans tout l’Extrême-Orient. Vers le milieu du 6ème siècle, la Chine devient le centre de rayonnement du Bouddhisme et la province de Sichuan est pendant un temps le siège de l’école bouddhique chinoise de Chan (origine du Zen du Japon) et plus de cent temples y seront construits. La montagne Emei est devenue l’un des principaux lieux sacrés du bouddhisme avec plus de 30 temples, dont le temple Wannian fondé au 4ème siècle et abritant le grand Puxian Bouddha de bronze du 10e siècle haut de plus de 7 mètres. L’élément le plus remarquable est le grand Bouddha de Leshan haut de 71 mètres taillé au 8e siècle.


Emei Shan

 

Solange Ninnin enseigne, en cours hebdomadaires et en ateliers ou stages, dans la région marseillaise, les méthodes de Qi Gong transmises dans l’école Emei :
-ShenZhan Gong/ Qi gong de l’étirement et de l’ouverture
-FaJi Gong/ Qi Gong pour aider les autres
-La mélodie des 5 organes
-AnQiao DaoYin Su/ auto-massages de Qi Gong
-KePao /Taper le front
-Hubu Gong/Le pas du tigre
-HuXi FanSong/ Exercice pour calmer la respiration
-Les 24 saisons de l’énergie
-Jing Gong/travail du calme ou méditation

 

ACCUEIL

CONTACT

ZHANG MING LIANG

Classé dans : Phrases à méditer — mouvements @

La force interne/Jing, c’est comme la corde d’une cithare.
Si la corde est par terre, elle n’est pas tirée : il n’y a pas de son !

Si elle n’est tirée que d’un côté, il n’y a pas de force de l’autre côté !
Si elle est trop tirée, elle casse !
La force interne/Jing, c’est  l’équilibre entre tension et relâchement,
avec juste les extrémités tendues, et aucune tension à l’intérieur.

FAJI GONG

Classé dans : Emei Qi Gong — mouvements @

Le FaJi Gong est une forme traditionnelle de Qi Gong  de l’école du mont EMei (E =très haut, Mei = sourcil, beauté) qui est transmis en France par le professeur Zhang Ming Liang.
Emei FaJi Gong ou Qi Gong pour aider les autres : Fa = aider, sauver, Ji = les autres  (et en premier lieu soi-même), mais aussi transmettre de génération en génération des méthodes efficaces pour l’unité du corps et du coeur .

Le FaJi Gong est enseigné en cours et en ateliers  à Marseille par Solange Ninnin.

Le FaJi Gong debout comprend 10 mouvements :
1- Calmer le corps, l’énergie, l’esprit

2- Posture de prière pour  équilibrer Yin/Yang
3- Tourner le corps pour travailler le méridien de ceinture
4- Se pencher devant et derrière pour travailler le vaisseau gouverneur et le vaisseau conception
5- Etirer la nuque et les épaules à l’intérieur pour faire venir l’énergie
6- Relaxer les bras pour diffuser l’énergie dans tous le corps
7- Le mouvement du serpent pour travailler les 6 méridiens des mains
8- Posture vide avec les poignets croisés pour concentrer l’esprit au centre de son corps
9- Travailler les mouvements de l’énergie vers le haut et vers le bas avec le pas de l’arc
10- Posture de prière et le sceau de Bao-Shen pour faire venir l’esprit et l’énergie

 

Le FaJi Gong assis comprend 9 mouvements :
1- Trouver la paix, l’aisance s’installe à l’intérieur (posture vers la terre)
2- La sincérité du coeur se manifeste par le respect des autres (posture de prière ou de bouton de lotus)
3- Le coeur produit la joie (posture du lotus)
4- L’union entre le ciel et la terre (posture vers le ciel)
5- Offrir infiniment (posture d’offrande)
6- la pluie et la rosée nourrissent la vie (posture de prière ou de bouton de lotus)
7- Le Qi se stabilise le Shen se réunit (posture de la stabilité)
8- Le Shen et le Qi réunis comme un (posture sur la racine de la montagne)
9- L’aisance s’installe, à l’intérieur on trouve la paix (Posture vers la terre)

 

ACCUEIL

CONTACT

Qi Gong pour calmer la respiration

Classé dans : Emei Qi Gong — mouvements @

Le Qi Gong du HuXi FangSong ou Qi  Gong pour calmer la respiration, nommé aussi HaXi/le souffle Ha, se pratique après le Qi Gong de l’étirement et de l’ouverture (Shen Zhan Gong). C’est une technique de la montagne Emei qui est transmise en France par le professeur Zhang Ming Liang.

Après le dynamisme du Qi Gong de l’étirement, le HuXi FangSong permet de revenir au calme dans une posture assise, de régulariser sa respiration, de l’approfondir grâce à une alternance de respirations profondes et de respirations naturelles. La particularité de cette méthode est la respiration elle-même.
Le HuXi FanSong apporte le calme, l’harmonisation du coeur, siège du Shen/l’esprit selon la Médecine traditionnelle chinoise.

Il enseigné sous forme de cours et d’ateliers  à Marseille, à Gémenos, à La Ciotat   par Solange Ninnin 

ACCUEIL

CONTACT

 

C'est possible !!! |
mutuellesante |
Envie de retrouver la ligne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une clinique psychiatrique ...
| Docteur Nina-Prisca
| selmab