MOUVEMENTS

QI GONG, art énergétique chinois

  • Accueil
  • > Recherche : qi gong nourrir vie

ACCUEIL

Classé dans : ACCUEIL — mouvements @

Le site Mouvements est dédié au QI GONG, art énergétique Chinois qui s’inscrit dans la même filiation que la médecine traditionnelle chinoise (MTC) et trouve son origine dans le Taoïsme.
Le Qi Gong est un des arts du
YangSheng (Yang = nourrir, Sheng = la vie) – l’art de nourrir le « vivre »- qui fait profondément partie de la culture chinoise. C’est une recherche de la longévité « la longue vie en bonne santé », par l’entretien de sa santé dans la globalité du corps, de l’esprit, de l’énergie. Des techniques très anciennes en font partie telles que l’acupuncture, la diététique, la phytothérapie, les massages Tuina…  et bien sûr le Qi Gong.

Différentes formules sont proposées pour pratiquer le Qi Gong à Marseille, La Ciotat, Gémenos. L’enseignement est assuré par Solange Ninnin.

oiseau

  • WEEK-END QI GONG ET MEDITATION en septembre à Hyères

 
Envoyée chaque mois par mail, la lettre Qi Gong informe sur les activités de Qi Gong que nous proposons, des liens intéressants dénichés dans le web, des éléments de théorie pour approfondir et  mieux appréhender sa pratique. Pour la recevoir régulièrement, contactez-nous.


Mouvements est affilié :

-à la Fédération des enseignants de Qi Gong et arts énergétiques (FEQGAE)
-à la Fédération Sports pour tous agréée par le ministère jeunesse et sports
Il est  labellisé par le centre de culture chinoise  Les Temps du corps

LogoFedeRVB.bmp

 

CONTACT

DAOYIN YANGSHENG GONG

Classé dans : DaoYin YangSheng Gong — mouvements @

Le DaoYin YangSheng Gong (DaoYin= ancien nom du Qi Gong, YangSheng=Nourrir la vie, Gong=Exercices) est une méthode de Qi Gong composée d’une série d’exercices physiques, respiratoires et psychiques basés sur les principes de la médecine traditionnelle chinoise. Le DaoYin Yang ShengGong a été mis au point par le Professeur Zhang Guang De, professeur à l’Université d’éducation physique de Beijing.

Cette succession d’enchaînements de mouvements lents s’appuie sur la force d’enracinement au sol et la souplesse du mouvement, sur le contrôle de la respiration et la concentration. La maîtrise de la respiration, de la concentration et du mouvement favorisent une bonne circulation du sang et de l’énergie, engendrent la souplesse et une bonne condition physique et mentale.

C’est une excellente méthode pour démarrer et s’initier au Qi Gong. C’est aussi une très bonne technique pour entretenir le corps, la santé, tout en renforçant son énergie. Le DaoYin Yangsheng Gong comporte plusieurs méthodes qui travaillent, chacune, différents systèmes fonctionnels et énergétiques du corps.

Le DaoYin YangSheng Gong est enseigné dans la région marseillaise  par  Solange Ninnin.

- Qi Gong général pour préserver la santé: La méthode la plus répandue du DaoYin YangSheng Gong. Composé de 8 mouvements, cet enchaînement fait circuler l’énergie dans le corps, assouplit les articulations et entretient les fonctions des organes. C’est une excellente méthode de base du Qi Gong.

- Qi Gong du Cœur : Il s’agit de 8 exercices pour renforcer le cœur et l’appareil circulatoire, régulariser la tension et la circulation du sang. Ce Qi Gong favorise l’ouverture de l’énergie du cœur et de l’esprit.

- Qi Gong des tendons et des muscles : Enchaînement de 8 mouvements pour assouplir les tendons, renforcer les muscles et les os.

- Qi Gong de la Rate et de l’estomac: Enchaînement de 8 mouvements simples destinés à harmoniser les 5 organes et à améliorer le système digestif. Travailler l’élément Terre associé en énergétique chinoise à la Rate aide à s’enraciner.

- Qi Gong des Poumons : Les 8 mouvements de cette forme de Qi Gong visent à purifier les poumons, à faire circuler et à renforcer l’énergie. Ils sont caractérisés par des mouvements de torsions et une stimulation de la respiration. Le Qi Gong pour nourrir les poumons et renforcer le Qi est une excellente méthode d’entretien de la vitalité.

- Qi Gong des Reins : Ce Qi Gong composé de 8 mouvements est destiné à mobiliser et renforcer l’énergie originelle logée dans les reins. L’enchaînement complet forme un travail énergétique puissant développant la résistance et l’immunité du corps autant que sa capacité sexuelle. Les exercices d’assouplissement des membres inférieurs et du bassin constituent également un bon entretien articulaire et musculaire de la partie inférieure du corps.

- Qi Gong des 49 mouvements : Les Qi Gong des 49 mouvements fait circuler et tonifie l’énergie en profondeur dans les 12 méridiens principaux et les 8 méridiens « curieux ». Il s’agit d’un enchaînement de 49 mouvements. Il nourrit en harmonisant les 5 organes, renforce le système immunitaire et le sang. Cette méthode thérapeutique peut entretenir la bonne forme énergétique, et également fortifier la santé des personnes affaiblies ou souffrant d’une maladie chronique.

- Qi Gong pour calmer l’esprit et le mental : Automassages du visage, de la tête, du cou et de la nuque pour prévenir les problèmes de cette partie du corps, faire circuler l’énergie et calmer l’esprit.

- Qi Gong pour assouplir le corps en harmonisant la forme : Enchaînement composé de 13 mouvements destinés à assouplir les tendons et les muscles, étirer tout le corps et faire circuler en profondeur l’énergie dans les douze méridiens principaux.

- La mélodie poétique : enchaînement de 20 mouvements de Qi Gong et de Taishi issus de différents méthodes de DaoyIn YangSheng Gong

 Les origines du DaoYin YangSheng Gong sont principalement reliées :
- au DaoYin, qui est le fond très ancien des mouvements traditionnels destinés à entretenir la santé ;
Dao veut dire « conduire l’énergie en l’harmonisant », Yin signifie « travailler le corps pour le rendre souple ». Le DaoYin est la source d’une grande partie des méthodes de Qi Gong dynamiques actuelles.
- à la médecine traditionnelle chinoise : la plupart des mouvements sont directement reliés avec les points et les trajets des méridiens, pour agir précisément sur tel organe, telle fonction, tel système d’énergie ;

- aux arts martiaux internes qui apportent aux mouvements du Dao Yin, une richesse et une expressivité déliant le corps.

Le professeur Zhang Guang De est né en 1934 à Tangshan, province de Hebei, en Chine. Il a développé toute sa vie une passion constante pour le Wushu. Il intégra la section de Wushu de l’Université d’Education Sportive de Pékin en 1955, y suivit tout le parcours d’étudiant à professeur et depuis y enseigne jusqu’à maintenant. En 1974, il entreprit l’étude approfondie de la Médecine Traditionnelle Chinoise et plus spécialement les chapitres concernant les Daoyin et Taijiquan traditionnels. Ayant développé une profonde connaissance de la médecine traditionnelle chinoise, le professeur Zhang créa une nouvelle école qui allie les méthodes du Qi Gong avec des exercices physiques et mentaux particuliers: le DaoYin YangSheng Gong.

Les exercices du DaoYin YangSheng Gong sont très populaires en Chine du fait de leur application dans le domaine du maintien de la santé, aussi bien en ce qui concerne la prévention que la guérison. Le DaoYin YangSheng Gong est reconnu en Chine, à la fois par le Ministère des Sports, la Fédération de WuShu et le Ministère de la Santé. Il est enseigné officiellement dans les Universités des Sports et dans les Universités de Médecine Traditionnelle. Le professeur Zhang Guang De continue ses recherches et il a enseigné et diffusé ses connaissances dans de nombreux pays à travers le monde, incluant le Japon, Singapour, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, la France, l’Autriche, la Belgique, l’Espagne et le Portugal.

ACCUEIL

CONTACT

ATELIERS QI GONG

Classé dans : Ateliers du samedi — mouvements @

Les ateliers mensuels de Qi Gong du samedi matin permettent d’aborder en petits groupes conviviaux des formes traditionnelles de Qi Gong. Ils sont ouverts à tous qu’on soit débutant ou qu’on pratique déjà le Qi Gong (sauf les ateliers du Qi Gong de la femme qui sont réservés aux femmes).

L’atelier est un espace-temps qu’on s’accorde pour prendre soin de soi dans la globalité de son être (corps, énergie, esprit), pour préserver naturellement sa santé, pour harmoniser son énergie vitale.
Chaque atelier  peut être suivi indépendamment des autres, à son rythme et selon sa disponibilité. Les ateliers peuvent aussi se vivre comme un cours régulier dans un des cycles proposés ou selon une périodicité choisie.

Les ateliers ont lieu à Marseille et sont animés par Solange Ninnin
 banireqg2.jpg
CYCLES DES ATELIERS DU SAMEDI

  • LES BASES DU QI GONG
    « A l’extérieur c’est le mouvement (Yang), à l’intérieur c’est le calme (Yin) ».
    Avec des méthodes simples,
    poser les fondements de la pratique du Qi Gong  et de l’art de préserver notre énergie vitale (en chinois YangSheng).

2019
9 février, 11 mai, 6 juillet, 9 novembre

2020
8 février

 

  • QI GONG DE LA FEMME

« Les mots-clefs de la pratique sont beauté et souplesse »
Qi Gong adapté à l’énergie féminine aux différents âges de la vie .
Ces ateliers sont réservés aux femmes.

2019
6 avril, 19 octobre

2020
11 janvier, 4 avril

 

  • LES  SAISONS DE L’ENERGIE

Les méthodes de Qi Gong les 24 saisons de l’énergie, et la mélodie des 5 organes transmises par lécole Emei  se pratiquent principalement en assise. Elles permettent une profonde régularisation de l’énergie de ses organes selon la théorie de la médecine chinoise et une harmonisation de son énergie en fonction des saisons du ciel.

2019
19 janvier, 9 mars, 22 juin, 28 septembre, 7 décembre

2020
7 mars

 

CONDITIONS PRATIQUES

Nombre de places limité
12 personnes

Lieux, horaires, tarif
Ecole marseillaise de Yoga – 21 cours Pierre Puget à Marseille (rez-de-chaussée – sonnette « yoga ermeneux »)
Métro Estrangin Préfecture
De 9h à 12h
40€/atelier (30 €/atelier pour les adhérents à la Fédération sports pour tous)

Inscription
Compléter et envoyer le formulaire ci-dessous avec votre règlement au moins une semaine à l’avance
fichier pdf Formulaire inscription

 

CALENDRIER DES ATELIERS
CONTACT
ACCUEIL

QI GONG TAOÏSTE : HUI CHUN GONG

Classé dans : Hui Chun Gong — mouvements @

Le Hui Chun Gong ou « Qi Gong pour retrouver le printemps » est une méthode de travail énergétique taoïste restée secrète pendant des siècles jusqu’au début des années 1980, et dont l’héritier actuel, Maître Shen Xin Yan, vit actuellement à Shanghaï.


Maître Shen Xin YanHui veut dire : retourner ; Chun désigne le printemps, la jeunesse, la vitalité ; Gong : le travail. Retrouver le printemps signifie ici tant la bonne santé qu’une démarche pour harmoniser le corps et l’esprit dans la recherche de l’unité avec la nature au sens large : la nature de chacun, la nature extérieure.

Hui Chun Gong

Le Hui Chun Gong est enseigné sous forme de cours et  d’ateliers et de stages dans la région marseillaise, par Solange Ninnin qui s’est formée  directement avec Maître Shen Xin Yan (20ème héritier du Hui Chun Gong) et madame Mok Zhuang Ming (21ème héritière), au cours de différents stages en France et de formations en Chine (montagnes de JihuaShan, Shanghaï ).

Le Hui Chun Gong développe des techniques anciennes de longévité pour préserver la santé.
Il comprend 9 méthodes (dynamiques : 1ère, 2ème, 3ème méthode .
allongée; automassages du visage; assise ; accroupie ; à genoux ; à quatre pattes, roulée).

Il est issu du taoïsme. Son origine remonte à l’époque de la  dynastie des Qin (4ème-3ème siècle avant J-C.).


Une démonstration de Madame Mok

Il s’inscrit dans le cadre du YangSheng, c’est à dire l’ensemble des techniques pour préserver la santé et nourrir la vie, selon les 9 principes suivants :
– Notion de l’être primordial : « Ma vie dépend de moi et non du ciel »
– Notion de globalité : la voie est de suivre la voie naturelle.
« L’énergie du Ciel et de l’Homme sont de la même origine »
« L’homme réside dans l’énergie, l’énergie dans l’homme »
- Unité corps-esprit qui exige de travailler en même temps sur la forme corporelle et sur l’esprit
- Concentration de l’énergie et recherche de la souplesse
- Jing (l’essence), premier élément, constitue le centre du travail du Hui Chun Gong
- Prévention de la santé : « Ne pas attendre d’être malade pour agir et traiter en prévention »
- Pratique régulière « Entendant la voie, le sage l’effectue en persévérant »
- Recherche de l’aisance et jouissance de l’instant présent
- Notion du développement continuel avec son expérience

07zhujiajiaotortuecorr.jpg

07zhujiajiaotortuecorr.jpg

07zhujiajiaotortuecorr.jpg

07zhujiajiaotortuecorr.jpg


 

 

 

ACCUEIL

CONTACT 

 

Nei Yang Gong : Qi Gong pour nourrir l’intérieur

Classé dans : Nei Yang Gong — mouvements @

Le Nei Yang Gong est la base du Qi Gong médical contemporain. Il est issu des recherches du professeur Liu Gui Zhen à l’hôpital de Beidaihe (Chine), où se trouve également le Centre national de Qi Gong. Il est pratiqué depuis 1954 dans les hôpitaux chinois. Madame Liu Ya Fei, continue l’oeuvre de son père, et transmet les différentes méthodes du Nei Yang Gong.
En France le Nei Yang Gong est diffusé
par l’institut de Nei Yang Gong.

Le Nei Yang Gong est enseigné à Marseille par Solange Ninnin qui se forme régulièrement directement auprès de Madame Liu Ya Fei à Paris, à Beidaihe.

Nei Yang Gong

-La préparation du Nei Yang Gong encore nommée « Frapper dans la joie »
– La première méthode dynamique est intitulée « méthode pour renforcer et transformer les tendons et les muscles pour faire circuler l’énergie ». Elle est composée de 2 séries de 6 mouvements caractérisés par une forme de respiration différente.
– La deuxième méthode dynamique est intitulée « méthode pour faire circuler l’énergie et favoriser la longévité ». Elle est composée de 2 série de 6 mouvements.
– Le Qi Gong de la femme est une des méthodes du Qi Gong médical, Nei Yang Gong, qui développe le côté Yin de l’énergie vitale féminine, dans la grâce, la force, la souplesse. Cette forme de Qi Gong est préventive pour les problèmes liés aux périodes des règles, à la ménopause, aux maladies gynécologiques et accompagne les femmes dans les différentes étapes spécifiques de leur vie de femme (grossesse, ménopause…)
– Il existe aussi une méthode pour prévenir et soigner les cervicalgies.
- et de nombreuses techniques statiques

Ecoutons Madame Liu Ya Fei, directrice du Centre national de Qi Gong (Beidaihe, Chine) parler du Qi Gong :
« La pratique du Qi Gong est un long chemin qui demande un travail persévérant. ce n’est pas une technique miraculeuse où des phénomènes spectaculaires viennent satisfaire la curiosité. »

« Toutes les méthodes de Qi Gong relient les trois facteurs importants :
1/ Régulariser le corps par les mouvements corporels
2/ Régulariser la respiration par le travail du souffle
3/ Régulariser l’esprit par le travail de l’intention et de la concentration
(…) En général, on commence d’abord par le travail corporel : régulariser le corps qui est le soutien de l’esprit. Il faut d’abord assouplir le corps, chasser les tensions, nettoyer et purifier notre terrain pour que l’énergie et le sang circulent pleinement sans barrières. Puis le travail de la respiration renforce et oriente le mouvement de l’énergie, avant de passer au travail plus profond : régulariser l’esprit.
Les chinois disent « Quand l’énergie circule, le sang s’active, alors les douleurs et les maladies disparaissent ».

« Sans matière (le corps), où peut s’ancrer l’esprit ? Le travail vers la perfection du corps constitue un réceptacle pour l’esprit. Ainsi le corps et l’esprit s’harmonisent dans l’unité. Le microcosme (l’homme) et le macrocosme (l’univers) se correspondent et s’unissent. »

« Nous parlons souvent d’un état de pratique du Qi Gong. Le corps est présent dans sa forme, mais c’est l’esprit du corps qui se manifeste à travers celui-ci. (...) Cet état doit se manifester surtout dans notre quotidien : il devient progressivement une façon d’être. (…) Pratiquer le Qi Gong cultive l’unité ; l’unité d’être. »

COMPRENDRE DANS LA PRATIQUE DU QI GONG

Classé dans : Définition,Un peu de théorie — mouvements @

Wu / comprendre Wu

C'est comprendre dans le sens de pratiquer, expérimenter par son corps.  
Petit à petit on comprend par soi même, par son coeur. 

Dans la voie du Qi Gong il y a 2 façons de comprendre les choses. 
Les deux voies de recherche sont nécessaires. 
Jian Wu 渐悟 : Jian / progressif, petit à petit et  wu/comprendre. 
C'est donc comprendre petit à petit. A travers la pratique régulière, on comprend 
petit à petit, jour après jour. C'est plus quantitatif. 
Dun Wu 顿悟 : Dun/d'un seul coup et wu/comprendre. 
C'est donc comprendre d'un coup. Immédiatement, subitement on réalise. 
Pendant longtemps je cherche, un jour sans chercher j'ai compris.

Cette compréhension induit une transformation. C’est plus qualitatif.

On pratique concrètement le Qi Gong. Chaque pas doit être solide, stable, bien enraciné. 
On cherche à comprendre par soi-même pour avoir un jour le Gong Fu, c'est à dire
 la pratique maîtrisée qui nous rend plus agile.
Quand on a le Gong Fu, vient le Gong Neng, c'est à dire l'amélioration du 
fonctionnement du corps, la connaissance de soi et la maîtrise de soi. 

D'après les enseignements de Madame Liu Ya Fei (Ecole du Nei Yang Gong)

ACCUEIL

CONTACT

 

TUNA/CRACHER-ABSORBER

Classé dans : Hui Chun Gong,Un peu de théorie — mouvements @
Tu (prononcer : tou) "Cracher le vieux", c'est expirer la bouche ouverte 
en émettant un son non voisé 
(c'est à dire sans les cordes vocales) pour chasser l'air vicié,  
l'énergie impure, les émotions envahissantes, les maladies, etc
Na  "Absorber le nouveau", c'est inspirer par le nez l'air nouveau, 
l'énergie pure, les bonnes pensées, émotions, la guérison, etc
TuNa "cracher le vieux et absorber le nouveau" est une technique classique 
de Qi Gong pour entraîner le Qi. 
Le moyen le plus rapide et direct pour travailler 
le Qi passe par les techniques de respiration. Comme tout un chacun le sait 
les Poumons sont Maître de l'énergie ! Le Qi des Poumons aide le Coeur 
à propulser le sang qui nourrit tous les organes. 
Les processus respiratoires de Tu Na sont simples et efficaces 
s'ils sont pratiqués avec précision, attention, profondeur et lenteur.

 

 respirer
TuNa, c'est un grand nettoyage énergétique, un renouvellement profond 
de l'air des poumons, et par conséquence une régénération du sang, 
donc de tous nos organes et notre corps. 
Respirer c'est une façon de nourrir l'énergie acquise. 
L'autre étant l'alimentation, sujet qui a été évoqué dans un article précédent. LIEN
TuNa, c'est aussi un grand nettoyage de notre esprit 
(émotionnel, mental, etc), par l'attention à la technique spécifique de respiration 
et à la précision du travail corporel qui l'accompagne.

Le 4ème mouvement de la 1ère méthode du Hui chun Gong (Qi Gong taoïste pour retourner au printemps) s'intitule "cracher le vieux et absorber le nouveau".
Les 6 sons du Hui Chun Gong :
Foie/Xu (prononcer : chü) 
Coeur/He (prononcer : reu) 
Rate/Hou (prononcer : ou) 
Poumons/Xie (prononcer : si - ê) 
Reins/Chui (prononcer : tchou - ouai) 
Triple réchauffeur/S (prononcer : sss) 

Il existe beaucoup de techniques de sons dans le Qi Gong. 
Par exemple ceux des 6 sons thérapeutiques, de la mélodie des 5 organes, 
du pas du tigre, du HaXi qui sont quelque peu différents... 

 

CONTACT
ACCUEIL

 

A PROPOS DU SOMMEIL

Classé dans : Un peu de théorie — mouvements @

Comment la médecine occidentale parle-t-elle du sommeil ?
C’est lorsque nous dormons que notre glande pinéale sécrète une hormone indispensable à la restauration de nos fonctions vitales : la mélatonine, plus connue sous le nom d’ « hormone du sommeil ».
La mélatonine est l’hormone qui envoie à chaque cellule de notre corps le message de repos et surtout de réparation. Son rôle est donc capital. Elle est antioxydante, anti-inflammatoire, neuro-protectrice, modulatrice des hormones sexuelles et a des effets hyper-tenseurs… Cette hormone si puissante est à la merci de notre rythme de vie, et de multiples perturbateurs ! Si nous dormons trop peu ou mal, nous en sécrétons insuffisamment, et perdons le bénéfice de ses multiples effets. Parmi les perturbateurs empêchant de dormir et donc la mélatonine d’être sécrétée, on trouve le diabète, des médicaments, en particulier bêta-bloquants, mais aussi les écrans de télévision, d’ordinateurs, de téléphones qui, en diffusant une lumière bleue/violette, active la sécrétion de la mélanopsine, un excitant neuronal intercepté par des cellules de notre rétine.  

 

Comment la médecine chinoise parle-t-elle du sommeil  ?
Quand le Qi est assez fort, les yeux s’ouvrent grand.
Quand le Qi est vide ou faible, les yeux se ferment.
Quand il n’y a plus du tout de Qi les yeux se ferment définitivement.

Quand le Qi du Yang est trop fort on ouvre les yeux.
Quand le Qi du Yin est trop fort on ferme les yeux.

Extrait du Traité de l’empereur jaune/Huang Di Nei Jing

2  médecines : 2 points de vue ! L’une aborde le sommeil du point de vue de la matière (les hormones, les glandes…), et l’autre du point de vue de l’énergie (ou Qi).
Selon la médecine chinoise : « Quand le Qi sort, on se réveille. Quand le Qi rentre à l’intérieur de soi, on dort ».
En cas de dysharmonie, c’est l’insomnie. Elle est en général causée par un excès de Qi(vrai ou relatif). Le Qi est à l’extérieur et ne peut plus rentrer dans les organes. Quand tout est en harmonie, notre cycle naturel est en harmonie avec le ciel et la terre, le cycle du jour et de la nuit…

De toutes les activités humaines, le sommeil est celle qui est la plus reliée à l’esprit/Shen. C’est la plupart du temps l’excès de pensées, d’émotions qui empêche le sommeil. On n’arrive plus à maîtriser le Shen.
Le Coeur étant le logis du Shen, la cause principale de l’insomnie vient en général d’une dysharmonie du  Coeur. Cette dysharmonie se manifeste par une trop grande  montée de Qi, trop de mouvements et d’agitations, des palpitations, on parle beaucoup, on pense beaucoup, les paupières s’ouvrent pendant le sommeil, on ne peut pas fermer les yeux au moment de s’endormir… La plupart des maladies actuelles sont liées au Shen, à une dysharmonie du Shen !
Quand on dort trop, au contraire le Qi stagne à l’intérieur, et ne peut plus sortir.

insomnie

Il est dit dans la médecine chinoise que pour être en bonne santé, « il faut bien manger, bien aller au toilettes, et bien dormir » !

Il y a différents niveaux de sommeil :
1/ Entrer dans le sommeil. On recharge les batteries
2/ Dormir et se nourrir. On arrive à contrôler le sommeil, on participe activement pour ramener le Qi à l’intérieur et ne pas le gaspiller à l’extérieur
3/ Qi Gong du sommeil. On se connaît, on sait diriger le Qi par l’intention. « L’homme véritable/ Zhen Ren » se connaît et se maîtrise parfaitement, il est facilement en harmonie par rapport à l’extérieur. Il peut facilement s’endormir et facilement se réveiller. A l’instant il est dans le mouvement. A l’instant il est dans le calme.
sommeil

ACCUEIL

LA MELODIE DES 5 ORGANES

Classé dans : Emei Qi Gong — mouvements @

La méthode de Qi Gong « la mélodie des 5 organes » ou Emei Wu Zang Xiao Lian Xing vient de l’école Emei qui la  considère comme un « petit travail/Xiao Lian Xing » car chacune des 5 mélodies peut être travaillée indépendamment l’une de l’autre en fonction de l’organe qu’on souhaite régulariser. Il y a  une mélodie, des sons spécifiques, une posture pour chacun des 5 systèmes énergétiques, et des 5 organes (Foie, Coeur,  Rate, Poumons, Reins).
Les sons agissent directement sur la respiration, et donc sur le Qi
. La mélodie agit directement sur le Shen/l’esprit.
Chacun de ces exercices a pour objectif la connaissance de soi, la découverte du Qi et de ses manifestations, la régularisation à des fins préventives ou thérapeutiques du Qi et du Shen/l’esprit.

5 organes

On peut travailler les mélodies à plusieurs niveaux  :
- Ecouter la mélodie
- Chanter la mélodie
- Pratiquer des respirations spécifiques pour nourrir ou bien disperser le Qi selon les objectifs thérapeutiques recherchés

La mélodie des 5 organes est enseignée dans la région marseillaise par Solange Ninnin dans des cours hebdomadaires et dans des ateliers et des stages.

 

CONTACT

ACCUEIL

LE PAS DU TIGRE

Classé dans : Emei Qi Gong — mouvements @

Le Qi Gong du pas du tigre (Hu Bu Gong) est une méthode traditionnelle et thérapeutique de l’école du Qi Gong d’Emei qui permet de nourrir le Yin en cas de  vide de Yin et d’excès de yang (soit vrai excès, soit vide de Yin qui crée un excès de Yang) par le travail sur l’énergie du Foie et des Reins.
Pour préserver la santé, nourrir l’énergie des Reins est une excellente façon de prévenir le vieillissement car les Reins sont à l’origine de tout le Yin et tout le Yang de tout le corps.
tigre
Le Qi Gong est composé de 2 parties complémentaires qui s’enchaînent.
– 8 mouvements de pieds « LES JAMBES QUI CIRCULENT/ Tong Touei) qui ont pour fonction principale de nourrir l’énergie du Foie et faire descendre le Qi dans les jambes :

Pas du caractère clou/Ding Zi Bu
Chercher l’entre-jambe/Son Dang Tui

Mouvement du ciseaux qui se relève/Qiao Jian Shi
L’aiguille au fond de la mer/Hai Di Zhen
Le phénix penche sa tête/Feng Dian Tou
Rotation interne/Nei Zhuan TaiJi
Rotation externe/Wai Zhuan TaiJi
Ramener le pied à l’intérieur/Nei Kou Jiao

- GONG BU/Pas de l’arc qui est un mouvement de stimulation énergétique des Reins :
par la pression des pouces sur LuLu Guan/ la barrière de Lulu (région lombaire)
par la fermeture du haut du corps (omoplates, coudes) et le son « Hei » qui font descendre l’énergie vers les Reins
par la posture du pas de l’arc des jambes qui fait monter le Qi dans la région des Reins

« La force vient dans le bassin.
Le corps est comme un arc vers l’avant, l’avant du corps et la poitrine ouverts.
Tout se concentre dans le bas du dos. « 

La  HuBu Gong est enseigné dans la région marseillaise par Solange Ninnin.

 

ACCUEIL

CONTACT

123
 

C'est possible !!! |
mutuellesante |
Envie de retrouver la ligne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une clinique psychiatrique ...
| Docteur Nina-Prisca
| selmab