MOUVEMENTS

QI GONG, art énergétique chinois

  • Accueil
  • > Recherche : nei yang gong

SOLANGE NINNIN

Classé dans : L'ENSEIGNANTE — mouvements @

Solange Ninnin est professeur de Qi Gong dans la région marseillaise depuis 2000. Elle est diplômée du Centre de culture chinoise « des temps du corps » à Paris, du Centre national de Qi Gong (Beidaihe) ainsi qu’en Hui Chun Gong (Shanghaï), en Qi Gong thérapeutique (Emei Shan), de la Fédération des enseignants de Qi Gong (FEQGAE) et de la Fédération sports pour tous  ( agréée par le ministère jeunesse et sports).

Image de prévisualisation YouTube


Depuis plus d’une vingtaine d’années, elle s’est formée à l’école Les temps du corps à Paris et en Chine auprès d’experts en Qi Gong. Elle continue à se former au Qi Gong thérapeutique depuis 2008 avec le professeur Zhang Ming Liang de l’Institut de médecine traditionnelle chinoise Huang-Ting (Beijing) et de l’école Emei, ainsi qu’à l’anatomie par le mouvement auprès de Chritine Wahl.
Sur la photo ci-dessous prise à l’occasion du symposium de Qi Gong thérapeutique à Shanghaï en 2015, on peut reconnaître ses professeurs, de gauche à droite : Dominique Casaÿs (président des Temps du corps), Ke Wen (directrice des Temps du corps), Maître Shen Xin Yan (20ème héritier du Hui Chun Gong), Madame Liu Ya Fei (directrice du centre national de Qi Gong de Beidaihe), madame Mok Zhuang Ming (21ème héritière du Hui Chun Gong), le professeur Zhang Ming Liang (14ème héritier du Qi Gong de la montagne Emei).


Shanghaï juillet 15

Les principales méthodes enseignées :

DaoYin YangSheng Gong
Nei Yang Gong
Hui Chun Gong
EMei Qi Gong
Qi Gong de base

 

Les lieux et les modes de pratique :

Cours collectifs en salle : à Marseille, Gémenos, La Ciotat
Cours collectifs dans les jardins (juillet) : à  La Ciotat
Ateliers du samedi
: à Marseille

Cours particuliers : autour de Marseille, Gémenos, La Ciotat

 

banireqg3

CONTACT

ACCUEIL

Nei Yang Gong : Qi Gong pour nourrir l’intérieur

Classé dans : Nei Yang Gong — mouvements @

Le Nei Yang Gong est la base du Qi Gong médical contemporain. Il est issu des recherches du professeur Liu Gui Zhen à l’hôpital de Beidaihe (Chine), où se trouve également le Centre national de Qi Gong. Il est pratiqué depuis 1954 dans les hôpitaux chinois. Madame Liu Ya Fei, continue l’oeuvre de son père, et transmet les différentes méthodes du Nei Yang Gong.
En France le Nei Yang Gong est diffusé
par l’institut de Nei Yang Gong.

Le Nei Yang Gong est enseigné à Marseille par Solange Ninnin qui se forme régulièrement directement auprès de Madame Liu Ya Fei à Paris, à Beidaihe.

Nei Yang Gong

-La préparation du Nei Yang Gong encore nommée « Frapper dans la joie »
– La première méthode dynamique est intitulée « méthode pour renforcer et transformer les tendons et les muscles pour faire circuler l’énergie ». Elle est composée de 2 séries de 6 mouvements caractérisés par une forme de respiration différente.
– La deuxième méthode dynamique est intitulée « méthode pour faire circuler l’énergie et favoriser la longévité ». Elle est composée de 2 série de 6 mouvements.
– Le Qi Gong de la femme est une des méthodes du Qi Gong médical, Nei Yang Gong, qui développe le côté Yin de l’énergie vitale féminine, dans la grâce, la force, la souplesse. Cette forme de Qi Gong est préventive pour les problèmes liés aux périodes des règles, à la ménopause, aux maladies gynécologiques et accompagne les femmes dans les différentes étapes spécifiques de leur vie de femme (grossesse, ménopause…)
– Il existe aussi une méthode pour prévenir et soigner les cervicalgies.
- et de nombreuses techniques statiques

Ecoutons Madame Liu Ya Fei, directrice du Centre national de Qi Gong (Beidaihe, Chine) parler du Qi Gong :
« La pratique du Qi Gong est un long chemin qui demande un travail persévérant. ce n’est pas une technique miraculeuse où des phénomènes spectaculaires viennent satisfaire la curiosité. »

« Toutes les méthodes de Qi Gong relient les trois facteurs importants :
1/ Régulariser le corps par les mouvements corporels
2/ Régulariser la respiration par le travail du souffle
3/ Régulariser l’esprit par le travail de l’intention et de la concentration
(…) En général, on commence d’abord par le travail corporel : régulariser le corps qui est le soutien de l’esprit. Il faut d’abord assouplir le corps, chasser les tensions, nettoyer et purifier notre terrain pour que l’énergie et le sang circulent pleinement sans barrières. Puis le travail de la respiration renforce et oriente le mouvement de l’énergie, avant de passer au travail plus profond : régulariser l’esprit.
Les chinois disent « Quand l’énergie circule, le sang s’active, alors les douleurs et les maladies disparaissent ».

« Sans matière (le corps), où peut s’ancrer l’esprit ? Le travail vers la perfection du corps constitue un réceptacle pour l’esprit. Ainsi le corps et l’esprit s’harmonisent dans l’unité. Le microcosme (l’homme) et le macrocosme (l’univers) se correspondent et s’unissent. »

« Nous parlons souvent d’un état de pratique du Qi Gong. Le corps est présent dans sa forme, mais c’est l’esprit du corps qui se manifeste à travers celui-ci. (...) Cet état doit se manifester surtout dans notre quotidien : il devient progressivement une façon d’être. (…) Pratiquer le Qi Gong cultive l’unité ; l’unité d’être. »

COMPRENDRE DANS LA PRATIQUE DU QI GONG

Classé dans : Définition,Un peu de théorie — mouvements @

Wu / comprendre Wu

C'est comprendre dans le sens de pratiquer, expérimenter par son corps.  
Petit à petit on comprend par soi même, par son coeur. 

Dans la voie du Qi Gong il y a 2 façons de comprendre les choses. 
Les deux voies de recherche sont nécessaires. 
Jian Wu 渐悟 : Jian / progressif, petit à petit et  wu/comprendre. 
C'est donc comprendre petit à petit. A travers la pratique régulière, on comprend 
petit à petit, jour après jour. C'est plus quantitatif. 
Dun Wu 顿悟 : Dun/d'un seul coup et wu/comprendre. 
C'est donc comprendre d'un coup. Immédiatement, subitement on réalise. 
Pendant longtemps je cherche, un jour sans chercher j'ai compris.

Cette compréhension induit une transformation. C’est plus qualitatif.

On pratique concrètement le Qi Gong. Chaque pas doit être solide, stable, bien enraciné. 
On cherche à comprendre par soi-même pour avoir un jour le Gong Fu, c'est à dire
 la pratique maîtrisée qui nous rend plus agile.
Quand on a le Gong Fu, vient le Gong Neng, c'est à dire l'amélioration du 
fonctionnement du corps, la connaissance de soi et la maîtrise de soi. 

D'après les enseignements de Madame Liu Ya Fei (Ecole du Nei Yang Gong)

ACCUEIL

CONTACT

 

A PROPOS DU SOMMEIL

Classé dans : Un peu de théorie — mouvements @

Comment la médecine occidentale parle-t-elle du sommeil ?
C’est lorsque nous dormons que notre glande pinéale sécrète une hormone indispensable à la restauration de nos fonctions vitales : la mélatonine, plus connue sous le nom d’ « hormone du sommeil ».
La mélatonine est l’hormone qui envoie à chaque cellule de notre corps le message de repos et surtout de réparation. Son rôle est donc capital. Elle est antioxydante, anti-inflammatoire, neuro-protectrice, modulatrice des hormones sexuelles et a des effets hyper-tenseurs… Cette hormone si puissante est à la merci de notre rythme de vie, et de multiples perturbateurs ! Si nous dormons trop peu ou mal, nous en sécrétons insuffisamment, et perdons le bénéfice de ses multiples effets. Parmi les perturbateurs empêchant de dormir et donc la mélatonine d’être sécrétée, on trouve le diabète, des médicaments, en particulier bêta-bloquants, mais aussi les écrans de télévision, d’ordinateurs, de téléphones qui, en diffusant une lumière bleue/violette, active la sécrétion de la mélanopsine, un excitant neuronal intercepté par des cellules de notre rétine.  

 

Comment la médecine chinoise parle-t-elle du sommeil  ?
Quand le Qi est assez fort, les yeux s’ouvrent grand.
Quand le Qi est vide ou faible, les yeux se ferment.
Quand il n’y a plus du tout de Qi les yeux se ferment définitivement.

Quand le Qi du Yang est trop fort on ouvre les yeux.
Quand le Qi du Yin est trop fort on ferme les yeux.

Extrait du Traité de l’empereur jaune/Huang Di Nei Jing

2  médecines : 2 points de vue ! L’une aborde le sommeil du point de vue de la matière (les hormones, les glandes…), et l’autre du point de vue de l’énergie (ou Qi).
Selon la médecine chinoise : « Quand le Qi sort, on se réveille. Quand le Qi rentre à l’intérieur de soi, on dort ».
En cas de dysharmonie, c’est l’insomnie. Elle est en général causée par un excès de Qi(vrai ou relatif). Le Qi est à l’extérieur et ne peut plus rentrer dans les organes. Quand tout est en harmonie, notre cycle naturel est en harmonie avec le ciel et la terre, le cycle du jour et de la nuit…

De toutes les activités humaines, le sommeil est celle qui est la plus reliée à l’esprit/Shen. C’est la plupart du temps l’excès de pensées, d’émotions qui empêche le sommeil. On n’arrive plus à maîtriser le Shen.
Le Coeur étant le logis du Shen, la cause principale de l’insomnie vient en général d’une dysharmonie du  Coeur. Cette dysharmonie se manifeste par une trop grande  montée de Qi, trop de mouvements et d’agitations, des palpitations, on parle beaucoup, on pense beaucoup, les paupières s’ouvrent pendant le sommeil, on ne peut pas fermer les yeux au moment de s’endormir… La plupart des maladies actuelles sont liées au Shen, à une dysharmonie du Shen !
Quand on dort trop, au contraire le Qi stagne à l’intérieur, et ne peut plus sortir.

insomnie

Il est dit dans la médecine chinoise que pour être en bonne santé, « il faut bien manger, bien aller au toilettes, et bien dormir » !

Il y a différents niveaux de sommeil :
1/ Entrer dans le sommeil. On recharge les batteries
2/ Dormir et se nourrir. On arrive à contrôler le sommeil, on participe activement pour ramener le Qi à l’intérieur et ne pas le gaspiller à l’extérieur
3/ Qi Gong du sommeil. On se connaît, on sait diriger le Qi par l’intention. « L’homme véritable/ Zhen Ren » se connaît et se maîtrise parfaitement, il est facilement en harmonie par rapport à l’extérieur. Il peut facilement s’endormir et facilement se réveiller. A l’instant il est dans le mouvement. A l’instant il est dans le calme.
sommeil

ACCUEIL

LE PAS DU TIGRE

Classé dans : Emei Qi Gong — mouvements @

Le Qi Gong du pas du tigre (Hu Bu Gong) est une méthode traditionnelle et thérapeutique de l’école du Qi Gong d’Emei qui permet de nourrir le Yin en cas de  vide de Yin et d’excès de yang (soit vrai excès, soit vide de Yin qui crée un excès de Yang) par le travail sur l’énergie du Foie et des Reins.
Pour préserver la santé, nourrir l’énergie des Reins est une excellente façon de prévenir le vieillissement car les Reins sont à l’origine de tout le Yin et tout le Yang de tout le corps.
tigre
Le Qi Gong est composé de 2 parties complémentaires qui s’enchaînent.
– 8 mouvements de pieds « LES JAMBES QUI CIRCULENT/ Tong Touei) qui ont pour fonction principale de nourrir l’énergie du Foie et faire descendre le Qi dans les jambes :

Pas du caractère clou/Ding Zi Bu
Chercher l’entre-jambe/Son Dang Tui

Mouvement du ciseaux qui se relève/Qiao Jian Shi
L’aiguille au fond de la mer/Hai Di Zhen
Le phénix penche sa tête/Feng Dian Tou
Rotation interne/Nei Zhuan TaiJi
Rotation externe/Wai Zhuan TaiJi
Ramener le pied à l’intérieur/Nei Kou Jiao

- GONG BU/Pas de l’arc qui est un mouvement de stimulation énergétique des Reins :
par la pression des pouces sur LuLu Guan/ la barrière de Lulu (région lombaire)
par la fermeture du haut du corps (omoplates, coudes) et le son « Hei » qui font descendre l’énergie vers les Reins
par la posture du pas de l’arc des jambes qui fait monter le Qi dans la région des Reins

« La force vient dans le bassin.
Le corps est comme un arc vers l’avant, l’avant du corps et la poitrine ouverts.
Tout se concentre dans le bas du dos. « 

La  HuBu Gong est enseigné dans la région marseillaise par Solange Ninnin.

 

ACCUEIL

CONTACT

LA LUMIERE D’ABORD PUIS LA VIE

Classé dans : Lire, écouter, voir — mouvements @

Voici le lien vers 4 émissions radio fort passionnantes « sur les épaules de Darwin »  (France inter samedi 26 septembre, 3, 10 et 17 octobre 2015 à 11h)  qu’on peut revoir en podcast. Jean-Claude Ameisen y aborde le thème de la lumière selon les recherches de la science occidentale avec le talent de conteur qu’on lui connait.

« Le soleil qui court sur le monde
J’en suis certain comme de toi
Le soleil met la terre au monde »
Paul Eluard

Comment l’horloge biologique interne du vivant se rythme sur la lumière, l’alternance du jour et de la nuit, des saisons, selon le mouvement de la rotation de la terre autour de son axe et autour du soleil.

Comment la lumière du soleil a nourri la vie. Quand nous inspirons, nous respirons les effets de la lumière sur les plantes, les bactéries… ! 
Comment le tic tac des battements du temps de l’horloge céleste fait interéagir selon un cycle de 24heures l’intérieur avec l’extérieur pour les papillons monarques, les oiseaux, les cyanobactéries ou les êtres humains.
« A quel appel répond le printemps ? « 
Pascal Quignard
Pourquoi cette thématique intéresserait-elle les pratiquants de Qi Gong ?
C’est de cette horloge circadienne (circa/autour, dies/jour), de cette chronobiologie dont parle depuis toujours la médecine traditionnelle chinoise.
Une connaissance ancienne du rythme perpétuellement mouvant de la nuit et du jour, de l’hiver et de l’été, de l’interdépendance des êtres vivants avec leur environnement, du rythme circadien de la circulation de l’énergie dans les méridiens, de la place de l’Homme entre ciel et terre (et la lumière appartient à l’énergie du ciel).
Autrement dit, autrement appréhendé et expliqué que la sciences moderne, un explication du monde vivant par l’interaction perpétuellement changeante de deux polarités le Yin/Yang auquel nous participons (que nous le voulions ou pas) en tant qu’être vivant.
Ainsi dans le Huang Di Nei Jing (le classique de l’empereur jaune)  il est dit :
 » L’alternance Yin-Yang des saisons est le fondement de la création ; aussi les sages alimentent-ils leur Yang au printemps et en été, leur Yin en automne et en hiver ; ils suivent les créatures qui se terrent ou s’extériorisent, selon les voies de la naissance et de la croissance. Aller à l’encontre, c’est saper sa propre racine, gâter sa vraie nature. C’est pourquoi l’alternance des saisons est l’alpha et l’omega, l’axe de la vie et de la mort. Aller à l’encontre, c’est ouvrir la porte à toutes les calamités. Si on suit leur cours, aucune maladie grave ne peut surgir. Tout dépend de l’alternance Yin-Yang ; le cycle naturel c’est l’ordre de la vie, s’y opposer c’est le désordre et la mort. « 

Les jours sont là où nous vivons.
Pouvons-nous vivre si ce n’est les jours ?

Qi Gong pour les cervicalgies

Classé dans : Nei Yang Gong — mouvements @

Le Qi Gong pour les cervicalgies (Yi Nian DaoYin Fa Gong) a été élaboré au centre National de Qi Gong de Beidaihe en Chine par la collaboration des médecins responsables de ce centre, le Docteur Liu Gui Zhen et sa fille Liu Ya Fei qui ont traités des patients et ont formé de nombreux médecins à cette technique de Qi Gong Thérapeutique. Il fait partie du Nei Yang Gong (Qi Gong pour nourrir l’intérieur).

Cette méthode agit sur la région cervicale, le cou, la ceinture scapulaire, les épaules. Les exercices profonds permettent de régulariser les troubles qui affectent ces régions qu’ils soient d’origine externe ou interne, qu’ils affectent les tissus musculo-ligamentaires, les articulations, la circulation de l’énergie, du sang ou du système nerveux. Les symptômes reliés aux cervicales peuvent être des maux de tête, les fourmis dans les bras, l’hypertension, les problèmes du coeur, de l’estomac, de la rate.

Ils sont également pratiqués pour prévenir les problèmes de santé dans ces zones du corps.

Le Qi Gong pour les cervicalgies est enseigné en stage par Solange Ninnin qui se forme régulièrement auprès de Madame Liu Ya Fei.

Les exercices assis comprennent 5 séries d’assouplissement :
-Etirer la colonne vertébrale dans les 6 orientations
-La grue sacrée ondule son cou
-Le vieux sage de longévité balance sa tête
-Le coq d’or picore le riz
-Le dragon géant tourne son cou

Et  7 séries d’automassage :
-Soulever et pincer la nuque
-Masser la nuque avec les 2 mains
-Masser la nuque avec une main
-Frotter et masser Feng Chi
-Masser la nuque
-Taper les épaules et la nuque avec le bout des doigts des 2 mains
-Les bras et la nuque se renforcent

Les exercices debout comprennent 10 mouvements :
-La douche interne pour se détendre
-Onduler le cou en tournant les épaules
-Rentrer le cou en balançant les bras
-Tourner le cou en balançant les bras
-Ramer en secouant les épaules
-Le vent du printemps fait bouger le saule pleureur
-Secouer la colonne céleste
-Taper les épaules, frapper MingMen
-Equilibrer et régulariser l’énergie

 

ACCUEIL

CONTACT

Préparation du Nei Yang Gong

Classé dans : Nei Yang Gong — mouvements @

Les exercices de Qi Gong pour préparer la pratique du Nei Yang Gong (Qi Gong pour nourrir l’intérieur) sont nommés Nei Yang Gong Chu Ji Dong Gong (Chu Ji = préparation, Dong = mouvement, Gong = travail). Ils sont utilisés dans les hôpitaux, tels que le Centre national de Qi Gong de Beidaihe, pour soigner des malades.

On les appelle aussi Kuai Le Bai Da Fa, techniques  « frapper dans la joie ».  Frapper sur le corps dans les zones énergétiques  fait évacuer les problèmes, les pensées envahissantes, prépare le corps et calme l’esprit. Et la joie  redonne de la force aux malades, les dynamise, leur fait retrouver l’envie de guérir.

Le but du Chu Ji Dong Gong est de préparer au Qi Gong dynamique en relâchant et calmant. C’est la base, la structure sur lesquelles va pouvoir se poser le Nei Yang Gong dynamique, car le relâchement favorise l’entrée dans le travail en profondeur.

La préparation du Nei Yang Gong est enseigné à Marseille par Solange Ninnin qui se forme régulièrement depuis les années 2000 auprès de Madame Liu Ya Fei à Paris, à Beidaihe.

3 2 1

La liste ci-dessous recense un certain nombre de ces exercices qui ne sont pas exhaustifs :
-Mouvement des bras en 2 cercles
-Mouvement des bras en cercles alternatifs
-Ouvrir et fermer les Bras
-Frapper YungMen (2P), JiangJing (21VB), Jian Yu (15GI)
-Frapper JianJing (21VB) et Ming Men (4VG)
-Frapper DanTian et MingMen (4VG)
-Frapper Daimai (26VB) et Fengshi (31VB)
-Frapper les jambes
-Frapper QiChong (30E) et Huntiao (30VB)
-Tourner les genoux
-Frapper ZuSanLi (36E)
-Marche dynamique
-Ramasser la lune dans la mer
-Onduler comme le grand arbre et comme le saule pleureur
-Harmoniser le méridien de la Vessie
-Frapper le long des 12 méridiens principaux
-Masser les cuisses
-Masser la région lombaire
-Appuyer Huntiao (30VB)
-Faire circuler l’énergie dans le méridien de ceinture (DaiMai)
-Fermeture des bras
-Réunir au DanTian

CONTACT

ACCUEIL

Faire l’arbre dans le vent

Classé dans : Lire, écouter, voir — mouvements @

Mes chères amies du qi-gong,

Les arbres me fascinent.
Je me sens proche d’eux, depuis toujours.
Entre ciel et terre.

Pendant les vacances de novembre, je me mis à peindre, à inventer un arbre au bord de l’eau.
C’est ma façon de m’évader.
Le plaisir de me projeter ailleurs.
Comme souvent, c’est le dessin qui m’emmène.
Les branches poussent, se tendent vers le ciel.
L’arbre grandit, s’épanouit.
Dans le tronc, c’est un corps de femme qui apparait.
Alors, j’ai pensé au qi-gong
à la belle forêt que nous formons
quand nous nous balançons dans le vent.
J’ai choisi 2 branches pour en faire des bras
et ajouté un soleil.
A moins que ce ne soit la lune qu’elle avait ramassée dans l’eau.
Et pour qu’il ne soit pas seul, j’ai mis aussi des étoiles.
Qui se reflètent.
Les racines plongent dans le sol, solides.

Je vous mets la photo de cette peinture.
Faire l'arbre dans le vent dans Lire, écouter, voir christiane-prevost.larbre-dans-le-vent1-216x300
J’avais envie de vous la montrer. J’ai mis en formes et en couleurs quelque chose que peut-être vous aussi avez ressenti.
C’était pour partager.
Ah,  vieilles branches de qi-gong !!!!
Gros bisous à toutes,
Christiane

Visitez mon site de peinture :
www.christiane-prevost.fr

 

PS: Christiane pratique le Qi Gong de la femme à Marseille depuis plusieurs années. Le mouvement qu’elle évoque fait partie de la préparation du Nei Yang Gong

Nei Yang Gong : première méthode dynamique

Classé dans : Nei Yang Gong — mouvements @

La première méthode du Nei Yang Gong, ou Qi Gong pour nourrir l’intérieur, est une technique de Qi Gong thérapeutique  issue des recherches du professeur Liu Gui Zhen à partir de 1954 à l’hôpital de Beidaihe (Chine), où se trouve également le Centre national de Qi Gong. Le Nei Yang Gong est actuellement transmis par sa fille Madame Liu Ya Fei, directrice du Centre national de Qi Gong.

Cette technique de Qi Gong est enseignée à Marseille sous forme de cours à Marseille par Solange Ninnin.

La première méthode dynamique du Nei yang Gong est une « méthode pour renforcer et transformer les tendons et les muscles et pour faire circuler l’énergie ». Elle a pour objectif de détendre les tendons et les muscles, de tonifier les 4 membres, de régulariser les organes et les entrailles, d’assouplir les articulations en particulier celles de la colonne vertébrale pour faire circuler l’énergie : « un geste et les 100 articulations bougent ».
Une importance particulière est donnée à l’étirement, la torsion et l’extension de la colonne vertébrale, aux mouvements harmonieux et réguliers des quatre membres, au travail d’assouplissement des épaules, des hanches, de la région lombaire et de toutes les articulations. C’est une excellente méthode pour soigner les maladies purement énergétiques telles que bronchite, problèmes digestifs, l’asthme, les douleurs des jambes et de la région lombaires, cervicalgies… et surtout pour en prévenir la cause : le déséquilibre du Yin/Yang.

Cette 1ère méthode comprend des respirations spéciales qui en accroissent l’efficacité :
- respiration douce (inspiration/expiration/rétention) pour les 6 premiers mouvements (1ère partie)
- respiration dure (inspiration/rétention/expiration)
pour les 6 mouvements suivants (2ème partie)

La première méthode du Nei Yang Gong est composée de 2 séries de 6 mouvements.

1ère partie :
1- Faire monter l’énergie pure et faire descendre l’énergie impure
2- Regarder les étoiles en se couchant
3- L’énergie remplit l’arc en ciel
4- Pousser le bateau dans le sens inverse du courant
5- Le grand dragon se jette dans la mer
6-
Faire circuler l’énergie à l’intérieur

2ème partie :
1- Soutenir le ciel et s’appuyer sur la terre
2- Le viel arbre enchevêtre ses racines
3- Courir après la lune et le soleil
4-Tirer sur le tigre en se tournant
5- Etirer la colonne céleste
6- Le coq d’or est debout sur une seule patte

Image de prévisualisation YouTube

CONTACT

ACCUEIL

12
 

C'est possible !!! |
mutuellesante |
Envie de retrouver la ligne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une clinique psychiatrique ...
| Docteur Nina-Prisca
| selmab