MOUVEMENTS

QI GONG, art énergétique chinois

  • Accueil
  • > Recherche : mouvement vie definition

FAJI GONG

Classé dans : Emei Qi Gong — mouvements @

Le FaJi Gong est une forme traditionnelle de Qi Gong  de l’école du mont EMei (E =très haut, Mei = sourcil, beauté) qui est transmis en France par le professeur Zhang Ming Liang.
Emei FaJi Gong ou Qi Gong pour aider les autres : Fa = aider, sauver, Ji = les autres  (et en premier lieu soi-même), mais aussi transmettre de génération en génération des méthodes efficaces pour l’unité du corps et du coeur .

Le FaJi Gong est enseigné en cours et en ateliers  à Marseille par Solange Ninnin.

Le FaJi Gong debout comprend 10 mouvements :
1- Calmer le corps, l’énergie, l’esprit

2- Posture de prière pour  équilibrer Yin/Yang
3- Tourner le corps pour travailler le méridien de ceinture
4- Se pencher devant et derrière pour travailler le vaisseau gouverneur et le vaisseau conception
5- Etirer la nuque et les épaules à l’intérieur pour faire venir l’énergie
6- Relaxer les bras pour diffuser l’énergie dans tous le corps
7- Le mouvement du serpent pour travailler les 6 méridiens des mains
8- Posture vide avec les poignets croisés pour concentrer l’esprit au centre de son corps
9- Travailler les mouvements de l’énergie vers le haut et vers le bas avec le pas de l’arc
10- Posture de prière et le sceau de Bao-Shen pour faire venir l’esprit et l’énergie

 

Le FaJi Gong assis comprend 9 mouvements :
1- Trouver la paix, l’aisance s’installe à l’intérieur (posture vers la terre)
2- La sincérité du coeur se manifeste par le respect des autres (posture de prière ou de bouton de lotus)
3- Le coeur produit la joie (posture du lotus)
4- L’union entre le ciel et la terre (posture vers le ciel)
5- Offrir infiniment (posture d’offrande)
6- la pluie et la rosée nourrissent la vie (posture de prière ou de bouton de lotus)
7- Le Qi se stabilise le Shen se réunit (posture de la stabilité)
8- Le Shen et le Qi réunis comme un (posture sur la racine de la montagne)
9- L’aisance s’installe, à l’intérieur on trouve la paix (Posture vers la terre)

 

ACCUEIL

CONTACT

Hui Chun Gong : Qi Gong statique

Classé dans : Hui Chun Gong — mouvements @

Le Qi Gong statique du Hui Chun Gong est encore appelé Jing Gong (Jing : calme, Gong : travail), ou méditation taoïste, ou alchimie taoïste. C’est une technique énergétique profonde qu’il est conseillé de pratiquer après le Qi Gong dynamique.

En suivant un processus très clair en 5 niveaux (ou processus), dans une posture assise précise, le calme règne à l’extérieur et un intense mouvement de l’énergie se manifeste à l’intérieur du corps.
Méditation 2               Méditation1

 

Pratiquer la voie de l’alchimie taoïste nourrit l’esprit originel qui manifeste notre énergie originelle pour ainsi « retrouver le potentiel de l’être »
- faire émerger la nature de chacun
- équilibrer le corps et l’esprit
- régulariser automatiquement le corps, le réparer
- nous mettre en relation avec la source inépuisable de l’énergie originelle désencombrée de trop d’énergie acquise.

L’esprit originel ou inné (Yuan Shen), c’est l’esprit du ciel antérieur, antérieur à notre naissance. L’esprit acquis (Shi Shen), c’est l’esprit du ciel postérieur, postérieur à notre naissance : l’esprit de la connaissance acquise dans son milieu social au fur et à mesure de l’âge. Ces deux esprits cohabitent en nous.
Dans la vie moderne l’esprit acquis s’active tout de suite par l’éducation, la vie sociale. Il n’y a plus de place pour l’émergence de l’esprit inné, sauf quand on dort.

Lao Tseu :
« Au bout du calme, l’énergie vitale nait.
Avec l’esprit du non agir (Wu Wei),
On peut tout réaliser. »

                                                 Méditation 3

Les 2 premiers processus du Qi Gong statique sont enseignés.

1er processus : Tout le corps se relâche, le calme et le vide règnent à l’intérieur
- 1er travail : relâcher le corps en 9 parties
- 2ème travail : relâcher le corps en 3 parties
- 3ème travail : relâcher le corps de haut en bas et concentration au YongQuan (Source jaillissante, 1 Rn)

2ème processus : Régulariser les méridiens principaux pour faire circuler l’énergie et le sang
- 1er travail : Conduire l’énergie dans 4 surfaces
- 2ème travail : Conduire l’énergie dans 2 surfaces en suivant les méridiens pour harmoniser le Yin et le Yang
- 3ème travail : L’esprit réunit l’énergie au point Huyin (Réunions des Yin, 1VC)

L’enseignement du Hui Chun Gong statique est assuré dans la région marseillaise sous forme de cours et stage par Solange Ninnin

ACCUEIL

CONTACT

POSTURE DE L’ARBRE

Classé dans : Qi Gong de base — mouvements @

La posture de l’arbre (Zhan Zhuang) se pratique en général debout. C’est une posture classique de Qi Gong pour s’enraciner et harmoniser l’énergie, tout particulièrement l’énergie des reins. Comme un grand arbre, solide dans ses racines, et souple dans son feuillage, le poids remplit le bas du corps en lien avec la terre. En haut c’est la légèreté en lien avec le ciel. A l’extérieur l’immobilité, à l’intérieur le mouvement intense.

La posture peut se faire en position haute, les paumes des deux mains en face la porte de nuages (zone située sous les clavicules), ou bien en position basse les paumes des deux mains en face du Dan Tian (zone située sous le nombril). Les 2 bras forment un cercle comme s’ils embrassaient « le tronc d’un grand arbre ».
La posture peut se faire plus ou moins fléchie en fonction de la force interne de ses jambes. La région lombaire (MingMen/La porte de la vie/4VG) est bien relâchée.

arbreetracines21.jpgDans le style du Nei Yang Gong (Qi Gong diffusé par le Centre national de Qi Gong de Beidaihe), est associé à la posture de l’arbre le travail de la respiration soit verticale pour régulariser l’énergie, soit horizontale pour disperser ou nourrir l’énergie selon différentes techniques.

Dans cette posture, le corps s’ajuste, le souffle s’harmonise, l’énergie se régularise, l’esprit se calme.
La pratique régulière est nécessaire pour apprivoiser cette forme de Qi Gong statique qui peut sembler austère aux débutants. C’est une posture qui exige en même temps d’être présent et de « lâcher ».

La posture de l’arbre est enseignée par Solange Ninnin dans les cours hebdomadaires à Marseille et Gemenos.

ACCUEIL

CONTACT

Quelques points énergétiques pour la pratique du Qi Gong

Classé dans : Un peu de théorie — mouvements @

Il existe plus de 300 points d’acupuncture sur les méridiens principaux ou extraordinaires, ainsi que des points hors méridiens. Pour la pratique du Qi Gong il n’est pas utile de les connaître tous. Mieux vaut en vivre quelques-uns dans la profondeur de son travail énergétique.
Si l’acupuncteur doit pouvoir localiser précisément les points qu’il va puncturer avec l’aiguille, en Qi Gong il s’agit plutôt de zones autour des points.
Voici ci-dessous une petite sélection de points énergétiques
indispensables à la pratique du Qi Gong. Cette liste est bien entendu très loin d’être exhaustive. Juste quelques repères…
A chacun de rajouter les autres points importants, ou même essentiels, sur son chemin de recherche du travail énergétique…
Solange Ninnin

ACCUEIL

 

  • Tête, cou :

BAIHUI= Cent réunions
BaiHui 20VG

-Localisation : sur le sommet de la tête (vertex), à l’intersection de la ligne médiane entre le nez et la base de l’occiput, et puis de la ligne unissant le sommet des deux oreilles.
-Point du méridien : 20VG (Vaisseau gouverneur, ou Du Mai)
-Fonction principale : point « mer des moëlles » en relation avec le cerveau, point de croisement des 6 méridiens Yang

-Autre nom : est aussi appelé DanTian du sommet, ou Porte céleste.

FENGFU = Palais du vent
-Localisation : sur la nuque, sous l’occiput, dans l’axe médian de la tête
-Point sur le méridien : 16VG (Vaisseau gouverneur, ou Du Mai)
-Fonction principale : point « mer des moëlles » en relation avec le cerveau, point fenêtre du ciel.
-Autre nom : On appelle aussi cette zone « coussin de jade » qui est considéré comme une barrière par laquelle l’énergie peut avoir des difficultés à circuler entre le thorax et la tête.

DADZUI= grande massue (ou grande vertèbre)
-Localisation : sous l’apophyse épineuse de la 7ème vertèbre cervicale, la vertèbre la plus saillante en haut du dos.
-Point sur le méridien : 14 VG (Vaisseau Gouverneur, ou Du Mai)
-Fonction principale : point de réunion des 7 Yang (6 méridiens Yang et vaisseau gouverneur), point « mer du Qi ».

  • Membres supérieurs :

LAOGONG= Palais du labeur
LaoGong 8MC

-Localisation : dans la paume de la main à l’endroit où que le majeur touche quand il est fléchi.
-Point sur le méridien : 8MC (Maître coeur)
-Fonction principale : capteurs d’énergie dans la pratique du QiGong

  • Dos :

JIAJI = Serrer la colonne
Cette zone est située dans la colonne dorsale, entre les omoplates, en face du TanZhong. Ce n’est pas le nom d’un point d’acupuncture, mais celui d’une zone considérée comme une barrière énergétique dans laquelle l’énergie a souvent du mal à circuler.

MINGMEN = Porte de la vie
Ming Men 4VG
-Localisation : sous l’apophyse épineuse de la 2ème vertère lombaire.
-Point sur le méridien : 4VG (Vaisseau Gouverneur)
-Fonction principale : « MingMen c’est là où réside Jing, là où réside l’énergie primordiale ». (NanJing)
Ming : c’est le lot de vie allouée à chacun, le destin, c’est à dire l’énergie originelle (Yuan) conservée dans les reins. Mingmen est aussi considéré, dans le travail énergétique, comme une barrière où l’énergie peut avoir du mal à circuler. Cette barrière est parfois localisée dans une zone plus large allant du coccyx (WEILU) jusqu’à la région lombaire.

-Autre nom :
porte du destin, porte de la vitalité. On le nomme aussi JingGong (le palais du Jing), ainsi que DanTian postérieur.

SHENSHU = Point qui répond aux reins
ShenShu 23V

-Localisation : Sur les lombes de chaque côté de la 2ème épineuse lombaire, à côté de MingMen
-Point sur le méridien : 23V (Vessie)
-Fonction principale : Point Shu des Reins

  • Thorax :

TIANTU = cheminée céleste
-Localisation : dans le creux sus-sternal
-Point sur le méridien : 22VC (Vaisseau conception, ou RenMai)
-Fonction principale : Point de réunion du Yin et du Yang, point fenêtre du ciel

TANZHONG = Milieu de la poitrine, centre du thorax
-Localisation : entre les deux seins, sur le sternum
-Point sur le méridien : 17VC (Vaisseau conception, ou RenMai)
-Fonction principale : Point maître de l’énergie.
-Autre nom : Cette zone est aussi appelée DanTian Médian

Tiantu 22VC et TanZhong 17VC

  • Abdomen, bassin :

DAIMAI= Méridien de ceinture
DaiMai

-Localisation : le méridien de ceinture est le seul méridien horizontal, comme un lien qui enserre la gerbe formée par tous les méridiens principaux qui circulent entre le haut et le bas du corps, entre le bas et le haut.
-Points sur le méridien : le méridien de ceinture
fait le tour du corps en empruntant 3 points du méridiens de la vésicule biliaire (26VB sur le flanc à hauteur de l’ombilic, 27VB en avant de l’épine iliaque antéro-supérieure et 28VB en avant de l’épine iliaque antéro-inférieure).
-Fonction principale : lien entre le haut et le bas du corps, maintien du corps

QIHAI = Mer de l’énergie
-Localisation : 1,5 distance sous l’ombilic
-Point sur le méridien : 6VC (Vaisseau conception, ou Ren Mai)
-Fonction principale : lieu réservoir d’énergie essentiel dans la pratique de tous les arts énergétiques et les arts martiaux. Le DanTian est parfois localisé au niveau de l’ombilic (8VC), ou encore de Mingmen (4VG).
-Autre nom :
cette zone est aussi appelée DanTian inférieur

HUYIN = Réunion des Yin
HuYin 1VC

-Localisation : au centre du périnée, entre l’anus et la partie génitale.
-Point sur le méridien : 1VC (vaisseau conception, ou Ren Mai)
-Fonction principale : Point de convergence de trois méridiens extraordinaires : le vaisseau conception (VC), le vaisseau gouverneur (VG) et le Chong Mai (Vaisseau des attaques, encore dénommé ZhongMai, canal central). Point de réunion de tous les Yin.
-Autre nom : aussi appelé « le fond de la mer », DanTian du fond, ou Porte terrestre.

  • Membres inférieurs

ZUSANLI =3 distances
ZuSanLi 36E

-Localisation : Sur la face antéro-externe de la jambe, à 3 distances sous la rotule, dans un sillon musculaire entre le tibia et le péronée
-Point sur le méridien : 36E (Estomac)
-Fonction principale : contrôle de la sphère gastro-intestinale, grand point pour renforcer les défenses immunitaires

YONGQUAN = Source jaillissante
YongQuan 1Rn

-Localisation : sous la plante du pied
-Point sur le méridien : 1Rn (Rein)
-Fonction principale : Point important car « source de l’eau de tout le corps ». Le corps est constitué d’environ 75% d’eau. Si l’eau circule bien, le sang et l’énergie circule bien. Une fois que l’énergie du YongQuan est ouverte, les 12 méridiens principaux sont ouverts et l’énergie y circule. Les YongQuan sont particulièrement stimulés dans la posture debout propre au Qi Gong.
-Autre nom :
appelé aussi Porte terrestre.

 

 

LES EXERCICES IMPERIAUX POUR LA SANTE

Classé dans : Qi Gong de base — mouvements @

Les exercices impériaux pour la santé ont été mis au point par le professeur Hu Xiaofei, de l’Institut d’éducation physique de Beijing (Pékin), d’après les secrets de bonne santé de l’empereur Qianlong (1711-1799). Cet empereur de la dynastie des Qing à la longévité peu ordinaire a vécu 89 ans, alors que la moyenne de la durée de vie des empereurs n’était que de 39 ans !

exercices impériaux de santé

Cet enchaînement de Qi Gong comporte 18 exercices qui posent les bases du Qi Gong et peuvent se pratiquer debout ou assis.
Les caractéristiques des Exercices impériaux pour la santé sont les suivants :

1 – La pratique de ces exercices participe à l’entretien de la vie. Par entretien de la vie (YangSheng), on entend le soin de l’esprit, l’alimentation, l’adaptation à l’environnement, l’entraînement du corps, la respiration, l’équilibre entre le travail et le repos,… Il est important de faire en fonction de ses propres conditions physiques : « Chacun fait à sa mesure ».

2 – L’entraînement du corps est conjoint avec l’harmonisation de l’esprit , en se débarrassant de tout soucis pendant la pratique, en cherchant la tranquillité, le calme intérieur.

3 – Les mouvements sont accompagnés de la respiration abdominale. Il est important de coordonner les mouvements du corps doux, lents, enchaînés et arrondis avec la respiration douce, lente, régulière et longue.

4 – On fait tourner les bras et les poignets pour concentrer l’énergie sur les extrémités des membres, désobstruer les 3 méridiens yin et les 3 méridiens yang des mains, stimuler la circulation du sang et de l’énergie vitale, tonifier le coeur et les poumons. Les mouvements intenses des parties inférieures aux coudes et aux genoux permettent de désobstruer les 12 méridiens principaux, stimulent la circulation du sang et de l’énergie vitale, préviennent les maladies.

5 – Ces exercices de Qi Gong sont un massage du corps entier de la tête au pied. Au moment de presser, frapper, frotter et masser, il convient d’employer une force convenable pour stimuler suffisamment tout en évitant de léser les tissus. « Ne pas exagérer ni ménager les forces ».

6 – Les mouvements suivent un ordre méthodique de la tête aux pieds, de l’avant vers l’arrière, de l’extérieur vers l’intérieur.

7 – Ce Qi Gong convient à tout le monde sans limite d’âge, car cet enchaînement est simple, doux, lent, régulier. Il permet d’assouplir les articulations, de décontracter les muscles, de stimuler la circulation du sang et de l’énergie vitale, de désobstruer les méridiens, d’équilibrer le yin et le yang, d’entretenir les organes internes, de dissiper la sasse et la chaleur interne, de régulariser la respiration, de fortifier la constitution physique, de tranquilliser l’esprit, d’améliorer le métabolisme, de prolonger la vie…

ACCUEIL

CONTACT

123
 

C'est possible !!! |
mutuellesante |
Envie de retrouver la ligne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une clinique psychiatrique ...
| Docteur Nina-Prisca
| selmab