MOUVEMENTS

QI GONG, art énergétique chinois

QI GONG DES 49 MOUVEMENTS

Classé dans : DaoYin YangSheng Gong — mouvements @
Le Qi Gong des 49 Mouvements fait partie de la méthode de DaoYin YangSheng Gong structuré par le professeur Zhang Wang De de l'Institut d'éducation physique de Beijing.
C'est une enchaînement particulièrement spécifique pour les maladies chroniques.
Il favorise la circulation du sang et du Qi par un travail en particulier autour de l'énergie du Poumon et du Gros intestin
Il renforce les défenses immunitaires et le système respiratoire, améliore le système hormonal.

Le Qi Gong des 49 mouvements  est enseigné dans la région marseillaise par Solange Ninnin.

Comme son nom l'indique il comprend 49 mouvements organisés en 4 parties, dont certains  sont pratiqués 3 fois (3X) : 
I OUVRIR LES MÉRIDIENS 
1 Embrasser la lune dans ses bras 
2 Shaoshang/jeune marchand 11P et ShangYang/ marchand de yang 1GI se collent 3X
3 Pousser la montagne Hua 3X
4 Le Dragon d'or s'enroule autour de la colonne 
5 S'enraciner dans la terre et communiquer avec le ciel 3X
6 Les fleurs se cachent en dessous des feuilles 3X
7 Rattraper le lapin caché 32E 3X
8 Embrasser la lune dans ses bras 
9 Shaoshang/jeune marchand 11P et ShangYang/ marchand de yang 1GI se collent 3X
10 L'énergie descend au DanTian

II FAIRE CIRCULER L'ENERGIE
11 Le vent du printemps bouge le saule pleureur
12 L'énergie circule dans le Tai Yin/Poumon P
13 L'énergie circule dans le Yang Ming/Gros intestin GI
14 Lao Gong ouvre sa porte 10TR
15 L'énergie entre dans le corps par le Baihui
16 Le vieux sage caresse sa barbe
17 L'énergie circule dans le Jue Yin/Maître Coeur MC
18 L'énergie circule dans le Shao Yang/Triple réchauffeur TR
19 L'énergie entre dans le corps au Bauhui
20 Embrasser la lune dans ses bras 
21 Shaoshang/jeune marchand 11P et ShangYang/ marchand de yang 1GI se collent 3X
22 L'énergie descend au DanTian

III CONDUIRE L'ENERGIE
23 Le grand oiseau presse l'estomac 3X
24 Masser le visage et peigner les cheveux 3X
25 Le petit enfant prie le Bouddha
26 Pousser les stèles à gauche et à droite
27 Pencher le corps vers l'avant 
28 Le singe blanc se recroqueville
29 La grue légendaire frotte ses genoux 3X
30 Le vent bouge la fleur de lotus 3X
31 Les 2 dragons sortent leur barbe
32 L'énergie  descend au 1Rn
33 Dormir sur les oreilles à gauche et à droite
34 Réfléchir dans le calme en baissant la tête 
35 Regarder le ciel en levant la tête 
36 Soulever le casque en arrière de la tête 
37 Prendre l'énergie comme un ballon
38 L'énergie descend au 1Rn
39 Embrasser la lune dans ses bras 
40 Shaoshang/jeune marchand 11P et ShangYang/ marchand de yang 1GI se collent 3X
41 L'énergie descend au DanTian

IV RETOURNER A LA SOURCE
42 Zhu Ge joue du luth 3X
43 Les 2 dragons s'amusent avec l'eau 3X
44 Le poisson balance sa queue 3X
45 L'énergie remplit la porte des nuages/Yunmen 2P 3X
46 Fermeture de la porte ses nuages
47 Le coq se tient sur une patte
48 L'énergie descend au 1Rn
49 L'énergie retourne à la source 3X
Le dragon rouge se mélange dans la mer

CONTACT

ACCUEIL

RESPIRATION ET SPIRITUALITE

Classé dans : Un peu de théorie — mouvements @

Le texte de Bernard Besret ci-dessous a été diffusé dans sa « chroniques de QiYunShan et de Plougrescant ». Il peut enrichir notre recherche
sur la marche consciente
(méditation marchée) que nous pratiquons dans les cours hebdomadaires et sur nos exercices de respiration (TuNa).

« La respiration a la même racine « spir » que le mot esprit (spiritus en latin) et donc la même étymologie que le mot spiritualité.
En vérité la spiritualité est, entre autres choses, une question de souffle. Les différentes traditions sont unanimes à le considérer. En Inde on parle de prana. En Chine on évoque le Qi. Un homme ou une femme spirituel(le) est donc un homme ou une femme qui a du souffle ! Un souffle dont, comme du souffle du vent, on ne sait ni d’où il vient ni où il va !
Un être spirituel est un être ouvert à toutes les énergies qui traversent le monde et, plus particulièrement, le corps humain. Les Chinois aiment à considérer
l’homme comme TianDi, c’est à dire comme un aimant entre le ciel (Tian) et la terre (Di), captant et condensant en lui-même, les énergies de l’un comme de l’autre. 


La conscience au coeur de la spiritualité
Enracinée dans le corps, animée par le souffle, habitée par toutes les énergies, la spiritualité est affaire de conscience. Le mot est ambigu et je ne parle pas ici de conscience morale. Mais de la conscience que nous avons d’exister. De notre conscience d’être conscient, si possible sans aucun autre objet de conscience. Et, s’il nous arrive un jour d’être totalement éveillés, nous nous ressentons comme purement et simplement conscience. C’est alors un point culminant de notre parcours spirituel.
Certaines pratiques venues d’Orient, peuvent nous y aider comme le yoga ou comme le Qi Gong, qui veut dire « maîtrise de l’énergie » ou « maîtrise du souffle ».
Mais nous pouvons y parvenir en restant tout à fait occidentaux, en commençant par fermer les yeux, fermant ainsi la porte à la plus grande partie de nos informations sensorielles et nous permettant de tourner le regard de l’extérieur vers notre intériorité. »

Bernard Besret est l’auteur du livre « A hauteur de nuages ». Avec quelques-uns, nous avons fait, il y a quelques années, un superbe voyage en sa compagnie dans les contreforts de la célèbre montagne jaune, Huang Shan.

A hauteur des nuages

 

CONTACT

ACCUEIL

BAIHUI

Classé dans : Un peu de théorie — mouvements @

Le point d’acupuncture du Baihui (prononcer à peu près Paï Rué !) est localisé sur le sommet de la tête (vertex), à l’intersection de la ligne médiane entre le nez et la base de l’occiput, et la ligne unissant le sommet des deux oreilles. Il est situé sur le méridien du Du Mai ou Vaisseau gouverneur (VG).
Ce point est l’une des extrémités de notre posture de base du Qi Gong. L’autre extrémité étant les pieds.
Ce point est un point repère essentiel dans la pratique du Qi Gong. C’est de ce point qu’est visualisé le fil invisible par lequel nous sommes suspendu au « crochet de la grande ourse ».
Sa fonction principale est d’être un point « mer des moëlles » en relation avec le cerveau ainsi qu’un point de croisement des 6 méridiens Yang.
BaiHui peut se traduire par « les cent réunions ». On l’appelle aussi DanTian du sommet, ou Porte céleste car la tête est en relation directe avec le ciel, ou 20VG (20ème point du vaisseau gouverneur. Sur les photos ci-dessous : GV20).
Dans certains livres plus anciens vous pourrez aussi le trouver sous le nom de PaeRoe.

baihui    Baihui 2

 

CONTACT
ACCUEIL

AUTOMASSAGES DE L’ECOLE EMEI

Classé dans : Emei Qi Gong — mouvements @

Les auto-massages du Qi Gong de l’école Emei sont appelés AnQiao DaoYin Su, c’est à dire mouvements de massage de DaoYin, ou bien encore Gong Hou DaoYin/DaoYin de fin de pratique .Ils sont une méthode à part entière et sont aussi une technique de fin de pratique après les mouvements dynamiques de Qi Gong ou après la méditation.
auto-massages

Massages internes :
-Tourner les yeux/ Yun Mu
-Claquer les dents / Kou Chi
-Secouer la mer (ou le dragon pourpre secoue la mer)/Jiao Hai
-Rincer et avaler la salive/Shu Yan

Massages externes :
-Douche du visage/ Yu Mian
-Peigner la tête/Shu Tou
-Masser la nuque/Mo Xiang
-Ouvrir Tian Ting (Front)/Kai Tian Ting
-Masser le palais de Kan (Sourcils)/ Tui Kan Gong
-Faire tourner le point Tai Yang (Tempe)/Yun Tai Yang
-Pincer la racine de la montagne (racine du nez)/Nie Shan Gen
-Masser le long du nez/ Xun Bi Ce
-Pétrir Yin Xiang (20GI à côté des narines)/ Rou Yin Xiang
-Presser et masser le point Oya (sous la pomettes)/Qu Oya
-S’occuper des murailles (oreilles)/ Ying Zhi Cheng Kuo
-Faire résonner le tambour céleste (oreilles internes)/ Ming Ji Tian Gu

DaoYin du corps :
-Le cou et la nuque s’opposent aux mains/Jing Xiang Zheng Li
-Ouvrir la poitrine pour régulariser le Qi/ Li Qi Kuan Xiong
-Masser les point Gao Huang/Mo Yun Gao Huang
-Pétrir et masser le nombril/ Rou An DuQi
-Masser la palais des reins/ Mo Yun Shen Tang
-Pieds et mains s’opposent/ Shou Zu Zheng Li
-Tapoter en suivant les méridiens/ Xun Jing Pai Da
-Sortir de la pratique par le son Ha/ Ha Zi San Gong
auto-massages

La méthode d’An Qiao DaoYin Su est enseignée dans la région marseillaise par Solange Ninnin.

ACCUEIL

CONTACT

 

DE L’ETIREMENT DANS LE SHEN ZHAN GONG

Classé dans : Emei Qi Gong — mouvements @

L’étirement est caractérisé par 2 points extrêmes qui vont dans des directions opposées et créent une ligne droite entre eux.
L’étirement en Qi Gong, c’est la conscience des 2 points qui vont vers le lointain avec le maximum d’amplitude, et l’ajustage de la tension sur la ligne droite entre ces deux points, comme un musicien qui accorde les cordes de son instrument pour qu’il sonne au plus  juste.
L’étirement, c’est tout à la fois une action corporelle, et notre intention sur les deux points des extrémités : la tête et les pieds, les 2 majeurs… Le corps et l’esprit s’unifient dans le mouvement et la conscience du mouvement. Le corps travaille dans la précision du geste. L’esprit ne s’échappe plus, il est tranquillement présent sur les deux points aux extrémités, il cesse de vagabonder, il se calme.

Par notre travail sur les extrémités qui sont telles les feuilles de l’arbre, nous sommes en contact avec les racines que sont nos organes, sans les déranger. Depuis l’extérieur et par l’intermédiaire des circuits internes des méridiens, nous rentrons en contact avec notre profondeur.

Les 4 mots clefs de la pratique du Qi Gong de l’étirement et de l’ouverture Shen Zhan Gong selon l’école Emei  sont :
– l’amplitude, le grand (Da)
– la lenteur (Man)
– s’arrêter (Ting)
– contempler (Guan)

Ren
Ren/l’être humain 
Da
Da/grand
  Tian
Tian/le ciel


Les mouvements s’effectuent selon 4 principes :
– Plier (Qu)
– Etirer (Shen)
– Relâcher (Song)
– Contracter (Jing)

Les gestes simples, épurés de ce Qi Gong sont comme « des maîtres ». Ils nous offrent la capacité d’entraîner ensemble notre corps et notre esprit, de rencontrer, et connaître le Qi. Nous ne sommes plus dérangés par autre chose car le travail est simple et l’esprit orienté. Nous pouvons accueillir, regarder, écouter, contempler à l’intérieur de nous la multiplicité des manifestations de la vie naturelle.

Par la pratique régulière de l’exercice d’étirements conscients, par l’entraînement ensemble du corps et de l’esprit, ça s’ouvre à l’intérieur.
Qu’est-ce qui s’ouvre ? Où ça s’ouvre ? Comment ça s’ouvre ? Pourquoi ça s’ouvre ?
C’est à chacun de faire son chemin, d’accueillir, regarder, écouter, contempler les « paysages internes » que sont les multiples manifestations du corps, de l’esprit qui sont toutes Qi/énergie.

 

ACCUEIL

CONTACT

Lettre à une jeune fille qui voudrait partir en Chine

Classé dans : Lire, écouter, voir — mouvements @

J’avais emporté dans ma valise, parmi d’autres, le livre de Jacques Pimpaneau “Lettre à une jeune fille qui voudrait partir en Chine” (éditions Picquier). Sur la route entre les  montagnes du Wudang et la ville de Nanyang, j’en ai commencé la lecture.

 http://www.decitre.fr/gi/16/9782877307116FS.gif

Chère mademoiselle,
Intéressez-vous à la Chine, ce n’est pas moi qui vous dira le contraire, mais rappelez-vous que si cette culture est fascinante, c’est pour la sagesse qu’elle a élaborée.(…) Pour apprendre le chinois classique, je vous suggère de commencer par ces poèmes datant de la dynastie des Tang que tous les chinois connaissent par coeur.

C’est en partant de cette  idée que ce sinologue peu ordinaire nous initie à la traduction du chinois, nous les ignorants de l’écriture des idéogrammes, de pictogrammes et autres spécialités de cette langue. Peu à peu, sans difficulté, le lecteur repère des signes, apprend quelques règles de grammaire et puis se surprend à traduire lui-même (lui, l’ ignorant de l’écriture des idéogrammes), par association ou reconnaissance de signes, comme un jeu.
Excellente lecture pour repérer des bases de cette écriture mystérieuse et se donner envie de continuer à l’explorer, et aussi excellente initiation à la poésie classique chinoise.
En avant-goût,  la traduction de François Cheng (auteur que je vous recommande aussi : “Le Dit de Tianyi”, “L’éternité n’est pas de trop”…) d’un célèbre poème du grand Li Bai (8ème siècle) :

Temple du sommet, la nuit :
lever la main et caresser les étoiles
Mais chut ! baissons la voix :
Ne réveillons pas les habitants du ciel

A découvrir : la poésie de Li Bai (ou Li Po), considéré au côté de son ami Du Fu (ou Tu Fu) comme le plus grand poète chinois…


Préparation du Nei Yang Gong

Classé dans : Nei Yang Gong — mouvements @

Les exercices de Qi Gong pour préparer la pratique du Nei Yang Gong (Qi Gong pour nourrir l’intérieur) sont nommés Nei Yang Gong Chu Ji Dong Gong (Chu Ji = préparation, Dong = mouvement, Gong = travail). Ils sont utilisés dans les hôpitaux, tels que le Centre national de Qi Gong de Beidaihe, pour soigner des malades.

On les appelle aussi Kuai Le Bai Da Fa, techniques  « frapper dans la joie ».  Frapper sur le corps dans les zones énergétiques  fait évacuer les problèmes, les pensées envahissantes, prépare le corps et calme l’esprit. Et la joie  redonne de la force aux malades, les dynamise, leur fait retrouver l’envie de guérir.

Le but du Chu Ji Dong Gong est de préparer au Qi Gong dynamique en relâchant et calmant. C’est la base, la structure sur lesquelles va pouvoir se poser le Nei Yang Gong dynamique, car le relâchement favorise l’entrée dans le travail en profondeur.

La préparation du Nei Yang Gong est enseigné à Marseille par Solange Ninnin qui se forme régulièrement depuis les années 2000 auprès de Madame Liu Ya Fei à Paris, à Beidaihe.

3 2 1

La liste ci-dessous recense un certain nombre de ces exercices qui ne sont pas exhaustifs :
-Mouvement des bras en 2 cercles
-Mouvement des bras en cercles alternatifs
-Ouvrir et fermer les Bras
-Frapper YungMen (2P), JiangJing (21VB), Jian Yu (15GI)
-Frapper JianJing (21VB) et Ming Men (4VG)
-Frapper DanTian et MingMen (4VG)
-Frapper Daimai (26VB) et Fengshi (31VB)
-Frapper les jambes
-Frapper QiChong (30E) et Huntiao (30VB)
-Tourner les genoux
-Frapper ZuSanLi (36E)
-Marche dynamique
-Ramasser la lune dans la mer
-Onduler comme le grand arbre et comme le saule pleureur
-Harmoniser le méridien de la Vessie
-Frapper le long des 12 méridiens principaux
-Masser les cuisses
-Masser la région lombaire
-Appuyer Huntiao (30VB)
-Faire circuler l’énergie dans le méridien de ceinture (DaiMai)
-Fermeture des bras
-Réunir au DanTian

CONTACT

ACCUEIL

Faire l’arbre dans le vent

Classé dans : Lire, écouter, voir — mouvements @

Mes chères amies du qi-gong,

Les arbres me fascinent.
Je me sens proche d’eux, depuis toujours.
Entre ciel et terre.

Pendant les vacances de novembre, je me mis à peindre, à inventer un arbre au bord de l’eau.
C’est ma façon de m’évader.
Le plaisir de me projeter ailleurs.
Comme souvent, c’est le dessin qui m’emmène.
Les branches poussent, se tendent vers le ciel.
L’arbre grandit, s’épanouit.
Dans le tronc, c’est un corps de femme qui apparait.
Alors, j’ai pensé au qi-gong
à la belle forêt que nous formons
quand nous nous balançons dans le vent.
J’ai choisi 2 branches pour en faire des bras
et ajouté un soleil.
A moins que ce ne soit la lune qu’elle avait ramassée dans l’eau.
Et pour qu’il ne soit pas seul, j’ai mis aussi des étoiles.
Qui se reflètent.
Les racines plongent dans le sol, solides.

Je vous mets la photo de cette peinture.
Faire l'arbre dans le vent dans Lire, écouter, voir christiane-prevost.larbre-dans-le-vent1-216x300
J’avais envie de vous la montrer. J’ai mis en formes et en couleurs quelque chose que peut-être vous aussi avez ressenti.
C’était pour partager.
Ah,  vieilles branches de qi-gong !!!!
Gros bisous à toutes,
Christiane

Visitez mon site de peinture :
www.christiane-prevost.fr

 

PS: Christiane pratique le Qi Gong de la femme à Marseille depuis plusieurs années. Le mouvement qu’elle évoque fait partie de la préparation du Nei Yang Gong

QI GONG DES REINS

Classé dans : DaoYin YangSheng Gong — mouvements @

Le Qi Gong des Reins, ou Qi Gong pour nourrir l’énergie vitale et tonifier l’énergie originelle est une méthode de Dao Yin Yang Sheng Gong. Cette forme de Qi Gong mobilise et renforce l’énergie originelle logée dans les reins. L’enchaînement complet forme un travail énergétique puissant qui développe la résistance et l’immunité du corps. Les exercices d’assouplissement des membres inférieurs et du bassin constituent également un bon entretien articulaire et musculaire de la partie inférieure du corps.
Dans la théorie de l’énergétique chinoise les Reins sont associés au mouvement de  l’Eau.

Le Qi Gong des Reins est enseigné dans la région marseillaise par Solange Ninnin.

MingMen- Reins

Le Qi Gong des reins est composé d’un enchaînement de 8 exercices :

1 – Prendre et soulever la robe
2 – Le lion d’or guette au loin

3 – Pencher le corps pour atteindre le pied

4 – Les paumes des mains embrassent les pieds du Bouddha

5 – L’oie sauvage descend sur le désert
6 – Le vent balaie les derniers nuages

7 – Le lion frotte la balle

8 – L’énergie retourne au DanTian

ACCUEIL

CONTACT

Qi Gong de la femme

Classé dans : Nei Yang Gong — mouvements @

La méthode du Qi Gong de la femme est transmise par Madame Liu Ya Fei, responsable du Centre national de Qi Gong à Bedaihe, en Chine. Elle fait partie du Nei Yang Gong (Qi Gong pour nourrir l’intérieur).
Grâce à des mouvements calmes, souples, harmonieux basés sur la physiologie féminine et adaptés à son équilibre énergétique, le Qi Gong de la femme joue un rôle de prévention des problèmes féminins, aide à la régularisation de l’équilibre hormonal, à l’harmonisation des émotions et accompagne les différentes périodes physiologiques de la femme (règles, grossesse, ménopause,…). Le Qi Gong de la femme est basé sur la mise en mouvement et la régularisation des fonctions de l’énergie et du sang, la relation entre le corps et l’esprit.
Les exercices agissent en particulier sur les zones de la poitrine, du ventre, du bassin et de la colonne vertébrale. 

Cette pratique de santé alliant le mouvement, la respiration et la concentration de l’esprit peut être pratiquée par toutes les femmes quelque soit leur âge, la période de leur vie de femme (par exemple femme enceinte).

« Le principe de ce travail est la souplesse.
Si le bassin n’est pas relâché,l’impulsion de l’énergie de départ n’est pas réveillée
et nous n’avons pas cette souplesse naturelle du corps.
Tout le travail énergétique réside dans la présence de la rondeur partout.
La spirale naît de ce travail énergétique »

Madame Liu Ya Fei

Le Qi Gong de la femme est enseigné dans la région marseillaise sous forme de cours et d’ateliers par  Solange Ninnin, qui se forme très régulièrement directement auprès de Madame Liu Ya Fei lors des formations que celle-ci donne à Paris.

femmeLe Qi Gong de la femme est composé de 10 séries d’exercices :
1- La douche interne dans le corps relâché et calme
2- Ouvrir la porte céleste en ouvrant et fermant TanZhong
3- Frotter les seins en tournant les épaules pour faire circuler l’énergie à l’intérieur
4- Ouvrir la poitrine en frottant l’abdomen pour régulariser le vaisseau conception
5- Régulariser le vaisseau de ceinture (DaiMai) pour renforcer les reins et la région lombaire
6- Faire tourner le DanTian dans tous les sens comme la pleine lune
7- Assouplir la colonne vertébrale selon quatre images
8- Conduire l’énergie en montant et descendant pour harmoniser le ciel, la terre et l’homme
9- Frapper les hanches, frotter les genoux pour renforcer les tendons
10- Récupérer l’énergie au DanTian comme le printemps arrive en tout jardin

CONTACT

ACCUEIL

12
 

C'est possible !!! |
mutuellesante |
Envie de retrouver la ligne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une clinique psychiatrique ...
| Docteur Nina-Prisca
| selmab