MOUVEMENTS

QI GONG, art énergétique chinois

CD BOLS TIBETAINS D’ALAIN KREMSKI

Classé dans : Lire, écouter, voir — mouvements @

Le CD d’Alain Kremski « le temple de la montagne céleste » ouvre les portes de la méditation.
Il favorise  l’entrée dans le calme pour la pratique du Qi Gong.
Vous pouvez vous le procurer auprès de Tao Diffusion.

2 ARTICLES SUR LE QI GONG

Classé dans : Lire, écouter, voir — mouvements @
Lien vers deux articles sur le Qi  et sur le Qi Gong...
- "Qu'est le Qi : le point sur cette force vitale" : un article de Thierry Janssen 
-"La gymnastique chinoise au secours des junkies" : un article du Parisien 

RADIO, VIDEO, ET ARTICLE

Classé dans : Lire, écouter, voir — mouvements @

Mardi  23 avril 2013 a eu une émission sur France Culture intitulée   » Arts martiaux, la route de soi «  :
La première partie est un entretien avec Serge Mairet, anthropologue, traducteur du Chinois (notamment le Classique de la Voie et de la Vertu – Tao Te Ch’ing – de Lao Tseu ; et les grands textes du Tai Ji Quan).
La deuxième partie est un entretien avec Ke Wen des Temps du Corps.
C’est à revoir ou à podcaster sur France Culture

Une vidéo conférence fort intéressante sur la prévention des cancers en médecine traditionnelle chinoise, qui nous permet de décrypter comment se fabriquent les maladies, comment nous nous fabriquons nos propres maladies. En cliquant sur ce lien vous accédez à la page d’accueil de Jean Pélissier, acupuncteur à Marseille, dans laquelle il y a un entrefilet marqué YouTube pour accéder à sa conférence.

Une page du site Actu-Qi Gong, le Qi Gong l’alliée des femmes, à propos de l’influence du Qi Gong de la femme sur la santé et l’équilibre.

2 ARTICLES SUR LE QI GONG

Classé dans : Lire, écouter, voir — mouvements @

L’article de Ke Wen, directrice de l’école Les temps du corps, synthétise la notion de Qi qui fait le lien entre corps et esprit. C’est une introduction aux notions fondamentales de l’énergétique chinoise, une entrée en matière pour appréhender les termes chinois Xing/Qi/Shen difficilement traduisibles tant les concepts sont éloignés de notre propre culture…

Un autre article pour mieux comprendre ce qu’est le Qi Gong de santé et l’association national de Qi Gong de santé de Chine qui a vu le jour après les dérives sectaires du Falun Gong.
4 méthodes ont été choisies et ont fait l’objet de recherche et de synthèse avec des spécialistes de Qi Gong en Chine : les 5 animaux, les 6 sons, les 8 pièces de brocart, le YiJinJing. Ces 4 Qi Gong de base -que je n’enseigne pas actuellement (vous trouverez sans problème des professeurs qualifiés et compétents si vous souhaitez les apprendre)- sont diffusées très largement en Chine et hors de Chine.
2 ARTICLES SUR LE QI GONG dans Lire, écouter, voir yjj

Emission de radio sur le Qi Gong et l’énergétique chinoise

Classé dans : Lire, écouter, voir — mouvements @

Dans l’émission Toc Toc Toc, Maëlla Caro présente les 5 éléments ainsi qu’une relaxation guidée. Cette émission peut être écoutée tous les 1ers samedis du mois, de 11h à 12h, dans l’émission  » TocTocToc «  sur Radio Prun’, 92.00 FM
D’autres thèmes autour de l’énergétique chinoise ont été abordés dans cette émission

Livres de Ke Wen

Classé dans : Lire, écouter, voir — mouvements @

Ke Wen, la directrice du centre de culture chinoise à Paris « les temps du corps » a écrit 2 livres passionnants pour mieux connaître le Qi Gong et la culture traditionnelle chinoise qui le nourrit.

Livres de Ke Wen dans Lire, écouter, voir

L’un « Entrez dans la pratique du Qi Gong » (édité au Courrier du livre)
Le QI Gong fait partie des trésors de la culture chinoise, fondée essentiellement sur la conscience du souffle (le Qi) et l’harmonie entre le corps et l’esprit.
Cette pratique ancestrale comprend de nombreuses méthodes issues des écoles taoïstes, bouddhistes et de la médecine chinoise. Toutes développent trois aspects essentiels : Xing (le mouvement), Qi (la respiration, le souffle) et Shen (la concentration e l’esprit, la conscience).

L’ouvrage Entrez Dans la Pratique du Qi Gong, pratique et accessible, vous permet de progresser à votre rythme sur la voie de l’équilibre entre corps et esprit, quelque soit votre condition physique. Accompagné d’un DVD d’exercices commentés, il est le fruit d’une longue expérience de l’enseignement du Qi Gong en Occident. Ke Wen y présente une méthide innovante, alliant la quintessence du Qi Qong traditionel et une pédagogie claire.
Nous sommes amenés progressivement dans la compréhension de la culture chinoise où le corps et la nature sont vivifiées par les souffles.

Trois partie permettent d’apprendre :
1. les mouvements de bases du QI Gong pour faire circuler l’énergie;
2. les postures pour renforcer l’énergie
3. les bases théoriques pour comprendre le fonctionnement de l’énergie

Détails sur le produit

 

Et l’autre, « la voie du calme : éveillez vous à la méditation et à la sagesse chinoise » écrit en collaboration avec Zhang Ming Liang

La voie du calme est une méthode pour trouver l’équilibre intérieur par la méditation. Cet ouvrage est une très belle initiation aux quatre grandes sagesses chinoises : le taoïsme, le confucianisme, le Bouddhisme et la Médecine chinoise. On y trouve pour chacun des quatre piliers de la culture chinoise, une approche philosophique, et un ensemble de pratiques de méditations spécifiques pour s’initier progressivement à la voie du calme. Les bienfaits : un retour à l’harmonie avec soi et les autres, une meilleure santé, une ouverture de conscience, la découverte de la sagesse du corps.

Détails sur le produit

 

Fabienne Verdier, la passagère du silence

Classé dans : Lire, écouter, voir — mouvements @

Pour découvrir le parcours étonnant de cette artiste auprès de maîtres calligraphes chinois et sa recherche autour du Qi, je vous invite à lire (ou relire) son autobiographie « la passagère du silence » (Albin Michel et le livre de poche)
« Tout quitter du jour au lendemain pour aller chercher, seule, au fin fond de la Chine communiste, les secrets oubliés de l’art antique chinois, était-ce bien raisonnable ? Fabienne Verdier ne s’est pas posé la question : en ce début des années 80, la jeune et brillante étudiante des Beaux-Arts est comme aimantée par le désir d’apprendre cet art pictural et calligraphique dévasté par la Révolution culturelle. Et lorsque, étrangère et perdue dans la province du Sichuan, elle se retrouve dans une école artistique régie par le Parti, elle est déterminée à affronter tous les obstacles : la langue et la méfiance des Chinois, mais aussi l’insupportable promiscuité, la misère et la saleté ambiantes, la maladie et le système inquisitorial de l’administration… Dans un oubli total de l’Occident, elle devient l’élève de très grands artistes méprisés et marginalisés qui l’initient aux secrets et aux codes d’un enseignement millénaire. De cette expérience unique sont nés un vrai récit d’aventures et une œuvre personnelle fascinante, qui marie l’inspiration orientale à l’art contemporain, et dont témoigne son extraordinaire livre d’art L’unique trait de pinceau. »

Fabienne Verdier, la passagère du silence dans Lire, écouter, voir 41K9MX4ZYJL._SL500_AA300_

Les racines du Qi Gong

Classé dans : Lire, écouter, voir — mouvements @

“Les racines du chi-Kung” est un livre à la portée de tous recommandé à tous ceux qui veulent approfondir leur connaissance sur l’histoire du CHI-KUNG (Qi Gong), ses concepts de base, ses différentes catégories, sa théorie. C’est intéressant de savoir si la philosophie chinoise répond à nos convictions profondes ou de détecter nos résistances ou nos incohérences. Le livre enchaîne sur les bases théoriques de l’entraînement et sur les méridiens. Tout ceci, est bien expliqué, quelquefois un peu redondant mais cela a l’avantage d’entrer progressivement dans notre mémoire, car le contenu est dense.
“Les racines du chi-kung” (Budo édition) est écrit par le docteur Yang Jwing-Ming, scientifique et expert en médecine chinoise.

Détails sur le produit

Il est organisé en 3 parties principales :
1/ Introduction générale Histoire, concepts de base du Qi Gong, Le chi et le corps humain,les différentes catégories de Qi Gong, la théorie du Qi Gong

2/ Les bases théoriques de l’entraînement : Concepts généraux, réguler le corps, réguler la respiration, réguler le mental émotionnel, réguler l’essence, réguler le chi, réguler l’esprit, points important pour la pratique du Qi Gong

3/ Les méridiens et les vaisseaux du chi : Concepts généraux, les 12 méridiens élémentaires du chi, les 8 merveilleux vaisseaux du chi

HuangDi NeiJing SuWen, le classique interne de l’empereur jaune

Classé dans : Lire, écouter, voir — mouvements @

S’il est attribué à l’empereur Huang Di, l’empereur Jaune (empereur mythique du 3ème millénaire avant J-C), le «Huang Di Nei Jing » (ou Nei Jing)» est en fait un livre composite formé de fragments d’âge très variés (fragments très anciens et écho d’ouvrages anciens disparus au cours de l’incendie des livres décidé par Qin Shi Huang Di en 213 avant J-C), cousus les uns aux autres et regroupés sous un titre commun. C’est un assemblage de textes chronologiquement étalés sur peut-être un millénaire pour lequel il est difficile de distinguer ce qui résulte des additions successives, dues à une sorte de sédimentation ininterrompue, de ce qui appartient à l’œuvre initiale et à la tradition.
Sous les Jin (265-316 avant J-C.), le « Nei Jing » composé de 18 rouleaux fut divisé en deux parties distinctes : 9 pour le « Ling Shu » (le livre des aiguilles) et 9 pour le « Su Wen » (traité de la physiologie). Il existe différentes éditions du Nei Jing dans lesquelles les auteurs superposent des commentaires au texte original. La plus importante est celle de Wang Bing, datée de 762. Le Nei Jing est l’ouvrage de base de tous les acupuncteurs.
Le Su Wen, se présente comme un dialogue entre l’empereur Jaune Huang Di, et son médecin, et probablement ministre, Qi Bo (ou Tch’i Pai).

Autrefois, il y eut l’empereur jaune. Il naquit, prodige des esprits. Nourrisson, il pouvait déjà exprimer. Enfant, il se conduisait justement. Adulte, on le trouva loyal et pénétrant. Quand il fut initié, il s’éleva au ciel.

Alors Huang Di questionna le Maître du céleste Qi Bo :
-La tradition m’a enseigné que les hommes de la haute Antiquité passaient cent printemps et automnes sans déclin de leur activité. Aujourd’hui les humains, à mi-chemin de cent années, pour tous, l’activité décline. Serait-ce que le temps et le siècle ne sont plus les mêmes ? N’est-ce pas la faute des hommes ?

Qi Bo répondit :
-Les hommes de la haute Antiquité étaient des observants de la Voie (ou Tao). Ils imitaient le Yin/Yang. Ils ne faisaient qu’un souffle harmonisé avec les pratiques et les nombres.
Manger et boire avaient une limite. Agir et repos avaient leur norme. On ne s’exténuait pas inconsidérément. Ainsi corps et esprits tenaient ensemble. On allait au bout de l’âge naturel. Centenaire on s’en allait.
Aussi les Sages de la Haute Antiquité éduquaient leurs sujets, leur parlant ainsi : le vide, les pervers et les vents voleurs, on les évite en tenant compte de la saison. Dans le calme tranquille, le vide et la vacance, les souffles authentiques procèdent heureusement. Essences/esprits se gardent à l’interne. Les maladies comment surviendraient-elles ?

Huang Di :
-Moi qui suis le chef d’un grand peuple, responsable d’une multitude de familles, et qui devrait donc en percevoir des impôts, je constate avec affliction que je n’en perçois point parce que mon peuple est malade. Je veux que l’on cesse d’administrer des remèdes qui rendent mon peuple encore plus malade, qu’on n’emploie désormais que les aiguilles de métal que l’on pique dans les Jing (méridiens) afin d’agir sur le Xue (sang) et le Qi (énergie vitale) et d’en rétablir le bon équilibre.
Afin que cet art puisse être transmis aux générations futures, il faut que ces lois soient définies, que sa pratique se développe et s’étende sans cesse, qu’on ne l’oublie surtout pas, et qu’elle devienne facile à appliquer. Il faut donc consigner ses règles par écrit, il faut en marquer les différences, distinguer les internes des externes, et que chacune soit exprimée clairement, sans oublier les règles de manipulation des aiguilles. Tel est mon sentiment.

Huang Di Nei Jing Su Wen, le classique interne de l'empereur jaune dans lectures 4101DEV4PFL._SS500_

Pour en savoir plus sur l’empereur jaune Huang Di, sur le Classique de la médecine chinoise le « Huang Di Nei Jing » et sur les bases de l’énergétique chinoise, vous pouvez lire l’ouvrage de Claude Larre : « La voie du ciel : Huangdi, l’empereur jaune, disait… » (Desclée de Brouwer), dans lequel il traduit et commente, de manière très abordable, les 2 premiers chapîtres du Su Wen (un des deux livres composant le Huang Di Nei Jing).

La chronobiologie chinoise

Classé dans : Lire, écouter, voir — mouvements @

Le livre de Gabriel Faubert et Pierre Crépon “La chronobiologie chinoise”, édité par Albin Michel (collection espaces libres), fait le point de façon très abordable sur les rythmes biologiques, notion qui fait partie intégrante de la médecine chinoise depuis toujours.

Tous les phénomènes sont interdépendants et suivent les lois de la mutation. Par la chronobiologie, l’homme peut équilibrer ses flux d’énergie en suivant certains règles de conduites précises. Ces règles gouvernent aussi bien la médecine, les arts martiaux, les arts énergétiques tels que le Qi Gong, ou la méditation. L’Occident s’intéresse de plus en plus aux rythmes biologiques car ils nous relient à la nature, à l’univers et à leurs rythmes.

La chronolobiologie chinoise dans lectures 41482867BSL._SS500_

Le livre est organisé en 2 grandes parties
1/Les manifestations de l’énergie : Tchi, Yin et Yang, les cinq éléments, les manifestations de l’énergie humaine (les 3 foyers et l’intégration des énergies, la circulation de l’énergie, la maladie), les rythmes biologiques

2/ L’art de vivre : le psychisme, l’alimentation, la respiration, les arts martiaux, la méditation

123
 

C'est possible !!! |
mutuellesante |
Envie de retrouver la ligne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une clinique psychiatrique ...
| Docteur Nina-Prisca
| selmab