MOUVEMENTS

QI GONG, art énergétique chinois

LA LUMIERE D’ABORD PUIS LA VIE

Classé dans : Lire, écouter, voir — mouvements @

Voici le lien vers 4 émissions radio fort passionnantes « sur les épaules de Darwin »  (France inter samedi 26 septembre, 3, 10 et 17 octobre 2015 à 11h)  qu’on peut revoir en podcast. Jean-Claude Ameisen y aborde le thème de la lumière selon les recherches de la science occidentale avec le talent de conteur qu’on lui connait.

« Le soleil qui court sur le monde
J’en suis certain comme de toi
Le soleil met la terre au monde »
Paul Eluard

Comment l’horloge biologique interne du vivant se rythme sur la lumière, l’alternance du jour et de la nuit, des saisons, selon le mouvement de la rotation de la terre autour de son axe et autour du soleil.

Comment la lumière du soleil a nourri la vie. Quand nous inspirons, nous respirons les effets de la lumière sur les plantes, les bactéries… ! 
Comment le tic tac des battements du temps de l’horloge céleste fait interéagir selon un cycle de 24heures l’intérieur avec l’extérieur pour les papillons monarques, les oiseaux, les cyanobactéries ou les êtres humains.
« A quel appel répond le printemps ? « 
Pascal Quignard
Pourquoi cette thématique intéresserait-elle les pratiquants de Qi Gong ?
C’est de cette horloge circadienne (circa/autour, dies/jour), de cette chronobiologie dont parle depuis toujours la médecine traditionnelle chinoise.
Une connaissance ancienne du rythme perpétuellement mouvant de la nuit et du jour, de l’hiver et de l’été, de l’interdépendance des êtres vivants avec leur environnement, du rythme circadien de la circulation de l’énergie dans les méridiens, de la place de l’Homme entre ciel et terre (et la lumière appartient à l’énergie du ciel).
Autrement dit, autrement appréhendé et expliqué que la sciences moderne, un explication du monde vivant par l’interaction perpétuellement changeante de deux polarités le Yin/Yang auquel nous participons (que nous le voulions ou pas) en tant qu’être vivant.
Ainsi dans le Huang Di Nei Jing (le classique de l’empereur jaune)  il est dit :
 » L’alternance Yin-Yang des saisons est le fondement de la création ; aussi les sages alimentent-ils leur Yang au printemps et en été, leur Yin en automne et en hiver ; ils suivent les créatures qui se terrent ou s’extériorisent, selon les voies de la naissance et de la croissance. Aller à l’encontre, c’est saper sa propre racine, gâter sa vraie nature. C’est pourquoi l’alternance des saisons est l’alpha et l’omega, l’axe de la vie et de la mort. Aller à l’encontre, c’est ouvrir la porte à toutes les calamités. Si on suit leur cours, aucune maladie grave ne peut surgir. Tout dépend de l’alternance Yin-Yang ; le cycle naturel c’est l’ordre de la vie, s’y opposer c’est le désordre et la mort. « 

Les jours sont là où nous vivons.
Pouvons-nous vivre si ce n’est les jours ?

Commentaires désactivés.

 

C'est possible !!! |
mutuellesante |
Envie de retrouver la ligne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une clinique psychiatrique ...
| Docteur Nina-Prisca
| selmab