MOUVEMENTS

QI GONG, art énergétique chinois

  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 18 février 2013

MEDITATION DU MOIS

Classé dans : Phrases à méditer — mouvements @
Qi Ding Shen Lian
L’énergie reste stable, l’esprit se ramasse à l’intérieur

Qi Ding Shen Ning
L’énergie reste stable, l’esprit se réunit à l’intérieur

MEDITATION DU MOIS

Classé dans : Phrases à méditer — mouvements @

Si on reste calme, immobile,
le corps se répare tout seul.
 Jing

MEDITATION DU MOIS

Classé dans : Phrases à méditer — mouvements @

Le coeur est comme un miroir.
Les réactions sont comme des passants devant le miroir.

Le coeur est comme un lac très calme.
Les réactions sont comme le vent qui souffle des petites vagues sur le lac.

 

Lac calme

MEDITATION DU MOIS

Classé dans : Phrases à méditer — mouvements @

Le coeur est calme comme la flamme d’une bougie.
Le mouvement est comme le vent qui vient de l’extérieur.
L’important n’est pas d’entraîner ni le vent ni la flamme, mais de garder l’équilibre entre les deux.

MEDITATION DU MOIS

Classé dans : Phrases à méditer — mouvements @

Version bouddhiste (Sutra du coeur)
Se Ji Shi Se

L’avoir c’est le vide
L’avoir c’est le non-avoir

Kong Ji Shi Se
Le vide c’est l’avoir
Le non-avoir c’est l’avoir

 

Version taoïste
Yo Ji Shi Wu
L’avoir est justement ne pas avoir

Wu Ji Shi Yo
Ne pas avoir est justement avoir

 

Version médecine traditionnelle chinoise (MTC)
Yin Yi Shi Yang
Yin est justement Yang

Yang Yi Shi Yin
Yang est justement Yin

Xue ji Shi Qi
Le sang est justement l’énergie

Qi Ji Shi Xue
L’énergie est justement le sang

MEDITATION DU MOIS

Classé dans : Phrases à méditer — mouvements @

Zhi /arrêter, concentrer sur quelque chose et Guan/contempler sont comme les 2 ailes de l’oiseau, les 2 roues d’un véhicule. Ils se complètent l’un l’autre.
La contemplation en s’arrêtant sur quelque chose. Et s’arrêter sur quelque chose en le contemplant.

La concentration basée sur la contemplation. Et contempler dans un état arrêté.

Un point d’arrêt, c’est l’état de Zhi /arrêter.
Guan/contempler, c’est tout ce qui se passe autour de ce point.

Quand on fait durer le calme/Jing, on entre dans l’état de stabilité/Ding.

Zhang Ming Liang (Ecole Emei)

 

MEDITATION DU MOIS

Classé dans : Phrases à méditer — mouvements @

Xin Yuan
Le coeur est comme le singe

Yi Ma
L’intention est comme le cheval



 300331__minimalism-animals-monkey_p

Chez les débutants en Qi Gong, l’esprit est libre, sans règle, comme le singe qui s’en va tout le temps et bondit de branche en branche. Le coeur est agité !
Quand on avance dans la pratique du Qi Gong, la pensée devient logique, va de plus en plus loin, analyse de plus en plus. L’intention est reliée à la Rate. La pratique risque de devenir mentale.
La pensée va comme le cheval sauvage indomptable !
Dompter le singe et le cheval sauvage, toute une recherche au long cours…

4 conditions pour la pratique du Qi Gong

Classé dans : Définition — mouvements @

Quand les 4 conditions de pratique du Qi Gong sont remplies, c’est Tao Chang : le champ du Tao.

-Shang Fa : meilleure méthode

-Dao Lu : voie des camarades
Avoir des compagnons de pratique, des accompagnants

-Cai : argent
Conditions matérielles minimales pour pouvoir continuer la recherche

-Di : la terre
L’endroit où l’on pratique, l’environnement

MEDITATION DU MOIS

Classé dans : Phrases à méditer — mouvements @

Yin Yang

Le fonctionnement du souffle est ternaire.
On distingue en effet trois types de souffle qui agissent en concomitance : le Yin, le Yang et le Vide-médian.
Ce dernier, un souffle en soi, est là lorsque le Yin et le Yang sont en présence. Il est indispensable ; c’est lui, lieu de circulation vitale, qui aspire et entraîne ceux-ci dans le processus d’interaction et de transformation mutuelle.

François Cheng. Le dialogue

 

CYRILLE JAVARY

Classé dans : Phrases à méditer — mouvements @

Système de fermage en Chine ancienne autour du puits central qui était construit à partir d’unités territoriales globalement carrées qu’on divisait en neuf parcelles dans lesquelles étaient installées huit familles paysannes. La neuvième parcelle n’était allouée à personne en propre : vide et centrale, elle représentait le souverain, c’était en son centre qu’on creusait le puits qui alimentait l’ensemble du système (…). Les huit familles venaient y puiser chaque jour et cultivaient à tour de rôle la parcelle. Cette double circulation autour d’une pivot central vide paraissait idéale car elle fonctionnait analogiquement comme le corps humain centré sur le coeur, et comme le corps social organisé autour du souverain.

jing le puits

Cyrille Javary, Yi Jing le livre des transformations

 

 

12
 

C'est possible !!! |
mutuellesante |
Envie de retrouver la ligne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une clinique psychiatrique ...
| Docteur Nina-Prisca
| selmab